Au service de l'Ecriture - Yvette Mailliet le Penven


תהלים - Tehilim

Psaumes
(ou "Louanges")

136 à 150



Introduction aux Psaumes: à cette page
______________________________________________________________________


Ps 137/136, 1-6

Ce Psaume, très souvent cantilé par nos frères juifs, est souvent "sous-titré" Chant de l'exilé, car il évoque la chute de Jérusalem, en 587 avant Jésus-Christ, et la grande déportation à Babylone qui l'a suivie.
("Si je t'oublie, Jérusalem..." a été utilisé comme titre de plusieurs oeuvres).
• On peut remarquer qu'il a été très souvent repris sous forme de negro-spiritual - et qu'il a même fait un succès "disco-pop" dans les années 70! - sous le titre de By The Rivers Of Babylon.
En effet, la condition des hébreux déportés à Babylone évoquait leur propre condition aux esclaves noirs africains déportés en Amérique du Nord et à leurs descendants, victimes de la ségrégation raciale.
• De même, cette condition de "déportés" peut évoquer la leur aux croyants en butte aux railleries, aux brimades, voire aux persécutions du "monde"... et l'on assiste alors à un curieux "retournement de situation", si l'on pense au succès "disco-pop" sus-mentionné, et à l'argent qu'il a rapporté... en chantant "Comment chanterions-nous un chant du Seigneur sur une terre étrangère?", c'est à dire dans un monde où l'argent et les plaisirs terrestres semblent faire aisément oublier le Seigneur!...
• Enfin, cette condition peut également évoquer au chrétien, de façon eschatologique, celle du croyant "exilé" sur cette terre "de ténèbres" (voir le paragraphe 4 sur "la lumière", à propos de Jn 3, 14- 21, page "Evangiles" ), et qui attend la Libération dans la Lumière de Dieu, après sa mort d'abord, mais surtout lorsqu'il rejoindra la "Jérusalem Céleste" de l'Apocalypse (Ap 21,23ss; 22,4s).
Cette situation d'"exil sur terre", l'homme l'exprime, par exemple, par l'expression "exsules filii Hevae [...] in hac lacrimarum valle", "enfants d'Ève exilés [...] dans cette vallée de larmes", du Salve Regina; il demande encore à la Vierge Marie: "Jesum [...] nobis post hoc exsilium ostende", "montre-nous, après cet exil, Jésus": après la mort, le croyant espère être auprès de Dieu, et demande pour cela l'intercession de la Vierge.
Saint Jean de la Croix, prisonnier chez les Carmes de Tolède (il avait voulu réformer la règle de cet ordre, en donnant naissance aux Carmes "déchaux/déchaussés" - mais les autorités carmélitaines, qu'il compare ici aux Babyloniens, refusaient alors cette réforme, qui sera finalement acceptée en 1579-1580), en a donné vers 1570 cette superbe relecture:
Dessus les rives des fleuves qu’en Babylone je vins à trouver,
Là je m’assis, et de mes pleurs la terre j’arrosais,
Me souvenant de toi, Sion que j’aimais.
Douce m’était ta souvenance et tant plus me faisait pleurer.
Laissant les vêtements de fête, je pris ceux du labeur,
Et je pendis aux saules verts la harpe que je portais,
La déposant dans l’espérance de ce qu’en Toi j’espérais,
C’est là que l’Amour me blessa et m’arracha le cœur.
Je lui dis qu’il me tuât, puisqu'en telle guise il blessait.
Dedans son feu je me plongeai, sachant qu’il m’embraserait,
Justifiant l’oiseau qui dans le feu se consumait*
Je me mourais en moi-même, et en Toi seul je respirais.
Et si je connaissais des fêtes, et que sans Toi je les célébrais...
O fille de Babylone, misérable, et de jours mauvais!
Heureux Celui en qui repose mon espoir,
Qui te doit donner le châtiment que de tes mains je dus recevoir,
Et qui réunira Ses petits* et moi-même (pour ce qu'* en toi je pleurais)
A la pierre* qui est le Christ, pour lequel je te délaissais!
A Dieu seul est due la vraie Gloire.
---
Notes:
*L'oiseau qui dans le feu se consumait: allusion au mythe du phénix.
*Ses petits: allusion aux "anawim", "le petit reste" des fidèles à Dieu.
*Pour ce que: pour cette raison que, parce que.
*La pierre: allusion au thème de l'erreur des maçons, dans le Ps 118/117,22: "La pierre qu'ont rejetée les bâtisseurs est devenue la tête de l'angle" (d'où l'expression courante "la pierre angulaire", à la fois indispensable et sujet d'achoppement); ce verset, associé à Is 8,14; 28,16s, deviendra un thème messianique - annonçant le Christ rejeté puis "exalté" (Mt 21,42 // Mc 12,10 // Lc 20,17; Ac 4,11; Rm 9,33; 1P 2,4-8).
______________________________________________________________________

• Ps 138 (hébraïque) /  137  ( LXX, Vulgate et liturgique), 1b-5;7c-8.

Dieu est fidèle, il "n'arrête pas l'œuvre de ses mains"; miséricordieux, il n'écoute que son cœur.
C'est pourquoi nous-mêmes, les lèvres et le cœur purifiés, associons notre louange à celle du ciel et de la terre.

Sur ce psaume:
Psaume de reconnaissance célébrant la fidélité de YHWH.
Ce psaume ne comportant que huit versets, et la traduction liturgique étant parfois un peu "floue" par rapport au texte hébreu, j'en donne ici la traduction intégrale.

Traduction et remarques:

Verset 1.
לדוד אודך בכל־לבי נגד אלהים אזמרך׃
De David.
Je te célèbre de tout mon coeur,
Je chante tes louanges en la présence des grands*. 
לדוד - De David: Premier psaume d'une série de huit attribués à David.
בכל־לבי - de tout mon coeur: La LXX ajoute ici "ὅτι ἤκουσας τὰ ῥήματα τοῦ στόματός μου - parce que tu as écouté les paroles de ma bouche", traduit par la Vulgate "quoniam audisti verba oris mei".
*נגד אלהים - en la présence de ?: אלהים peut s'interpréter de diverses façons:
- "Dieu" - si l'on accepte la valeur emphatique du pluriel; mais peu vraisemblable syntaxiquement: puisque le psalmiste s'adresse à Dieu (emploi de la 2ème personne), il ne parle pas de lui (soit il emploierait la 3ème personne dans la première partie de sa phrase; soit il continuerait à la 2ème personne: "en ta présence");
- "les dieux" des peuples voisins (voir la page "Les noms de Dieu");
- "les anges", si l'on suit la LXX qui traduit "ἐναντίον ἀγγέλων ψαλῶ σοι je chante pour toi en face des anges" (ainsi que la Vulgate: "in conspectu angelorum psallam tibi "); c'est ce que choisit la traduction liturgique.
- "les rois" - version syriaque;
- "les juges" (au sens de "chefs", "dirigeants") - targum araméen.
Ces deux dernières interprétations vont dans le sens de Ps 82,1;6 (en Jn 10,34, Jésus cite d'ailleurs ce second verset dans cette acception), et du verset 4 de ce psaume. Le substantif "dieux" appliqué à des humains est honorifique, et s'applique (comme dans tout le Proche-Orient ancien) à ceux qui gouvernent et qui jugent - car ils sont considérés comme des "délégués" de Dieu, participant en quelque sorte à cette prérogative divine.

Verset 2.
 אשׁתחוה אל־היכל קדשׁך ואודה את־שׁמך על־חסדך ועל־אמתך כי־הגדלת על־כל־שׁמך אמרתך׃
Je me prosterne dans ton saint temple,
Et je célèbre ton nom, à cause de ta bonté et de ta fidélité,
Car tu as fait grandir au-dessus de tout ton nom, ta parole.
על־חסדך ועל־אמתך - à cause de ta bonté et de ta fidélité: Utilisation d'une paire figée classique, particulièrement fréquente dans les psaumes - parfois traduite "fidélité et vérité", "amour et vérité" (trad.liturgique). Voir par ex. Ps 40,12; 85,11; 115,1; 117,2.

Verset 3.
ביום קראתי ותענני תרהבני בנפשׁי עז׃
Le jour où je t'ai invoqué, tu m'as exaucé,
Tu m'as rassuré, tu as fortifié mon âme.

Verset 4.
יודוך יהוה כל־מלכי־ארץ כי שׁמעו אמרי־פיך׃
Tous les rois de la terre te loueront, ô YHWH-Adonaï!
En entendant les paroles de ta bouche;

Verset 5.
 וישׁירו בדרכי יהוה כי גדול כבוד יהוה׃
Ils célébreront les voies de YHWH-Adonaï,
Car la gloire de YHWH-Adonaï est grande.

Verset 6.
כי־רם יהוה ושׁפל יראה וגבה ממרחק יידע׃
YHWH-Adonaï est élevé: il voit les humbles,
Et il reconnaît de loin les orgueilleux.

Verset 7.
 אם־אלך בקרב צרה תחיני על אף איבי תשׁלח ידך ותושׁיעני ימינך׃
Quand je marche au milieu de la détresse, tu me rends la vie,
Tu étends ta main sur la colère de mes ennemis,
Et ta droite me sauve.
תשׁלח ידך ותושׁיעני ימינך  - Tu étends ta main [...] Et ta droite me sauve: Sur "le bras et la main de Dieu", voir cette page.

Verset 8.
יהוה יגמר בעדי יהוה חסדך לעולם מעשׂי ידיך אל־תרף׃ 
YHWH-Adonaï agira en ma faveur.
YHWH-Adonaï, ta bonté dure toujours,
N'abandonne pas les œuvres de tes mains!
חסדך לעולם - ta bonté dure toujours: Refrain liturgique, qui revient en particulier fréquemment dans les psaumes (Ps 100,5; 106,1; 107,1; 118,1;29; 136; 1Ch 16,34; 2Ch 5,13; 7,3; Esd 3,11; Jr 33,11...).
______________________________________________________________________

• Ps 145 (hébraïque)/ 144 ( LXX, Vulgate et liturgique),8-13.

Tendresse de Dieu pour ses œuvres.
Bonté du Seigneur pour tous.
La porte de la foi ouverte aux nations.
_____________________________

• Ps 145,1b-2;8-11;17;14.

Que toutes les créatures le sachent, que tous les fidèles le proclament: Dieu est tendresse et bonté, vrai en tout ce qu'il fait, fidèle en tout ce qu'il dit.
_____________________________

• Ps 145,2-3;8-9;17-184.

Que toutes les créatures le sachent, que tous les fidèles le proclament: Dieu est tendresse et bonté, vrai en tout ce qu'il fait, fidèle en tout ce qu'il dit.
_____________________________

• Ps 145,8-9;15-18.

Tendresse et bonté, justice et fidélité du Seigneur, voilà les biens apportés par l'Alliance.
_____________________________

Sur ce psaume:

Hymne à la gloire du grand Roi, YHWH-l'Éternel qui agit avec puissance et bienveillance.

Ce psaume est (à part verset le "נ", ou "13b"; voir l'étude rhétorique du psaume 145) un acrostiche alphabétique, i.e. les versets commencent par les lettres successives de l'alphabet hébraïque. Comme nous l'avons déjà vu à propos du Ps 119:
1-       Nous devrions plutôt dire que la division en versets de ce psaume s’est faite a posteriori, en s’appuyant sur l'indication alphabétique (voir le § « 5. Un peu d’histoire » à cette page).
2-     Intérêt de cette construction.
-         L’explication la plus simpliste consisterait à parler de procédé artificiel d'un poète qui souhaite « faire joli », d'un procédé purement littéraire
-         Pourtant, si l’on « avance » un peu plus loin dans la mentalité hébraïque – ainsi que l’ont fait Robert Lowth, dès le XVIIIème siècle, ou, plus près de nous, Charles L. Souvay en 1911 – on peut dire que ce procédé, que ce dernier met pourtant encore au nombre des « artifices stylistiques », nous « permet de retrouver quelque trace des lois qui présidaient à la versification hébraïque ».
        Si l’on approfondit encore cette réflexion, on constate que tous les textes acrostiches alphabétiques (certains Psaumes, les Lamentations, le chapitre 31 de Proverbes) expriment une idée de totalité (n’oublions pas que les lettres hébraïques ont aussi une valeur numérique ; donner toutes les lettres, c’est exprimer la totalité numérique, quantitative). Ce procédé a donc une valeur symbolique, théologique.
Un tel texte est ainsi une sorte de « sommaire » (nous dirions « l’ABC ») spirituel du sujet traité – le plus souvent la louange de Dieu.
3-       Les Ps 9, 34, 111, 112, 119 et 145 sont des acrostiches alphabétiques.

Ce psaume est très élaboré; voir ici son étude rhétorique.

Ce psaume porte en 1a la suscription:
  תהלה לדוד
Louange. De David.

Dans le texte de Qumrân, après chaque verset se trouve le refrain suivant: "YHWH-Adonaï est béni et son nom est béni à jamais".


Traduction et notes:

Verset 1b.
 ארוממך אלוהי המלך ואברכה שׁמך לעולם ועד׃
Je t'exalterai, mon Dieu, ô Roi! et je bénirai ton nom à toujours et à perpétuité.

Verset 2.
 בכל־יום אברכך ואהללה שׁמך לעולם ועד׃
Je te bénirai chaque jour, et je louerai ton nom à toujours et à perpétuité.

Verset 3.
 גדול יהוה ומהלל מאד ולגדלתו אין חקר׃ו׃
YHWH-l'Éternel est grand et fort digne de louange; et sa grandeur est insondable.

Verset 8.
 חנון ורחום יהוה ארך אפים וגדל־חסד׃
YHWH-l'Éternel est plein de grâce et miséricordieux, lent à la colère, et grand en bonté.
חנון ורחום - plein de grâce et miséricordieux: Paire figée, frappante par ses reprises de sonorités: חנּוּן kh'annûn - et רחוּם rakh'ûm. Comp. Ex 34,6.

Verset 9.
 טוב־יהוה לכל ורחמיו על־כל־מעשׂיו׃
YHWH-l'Éternel est bon envers tous, et ses compassions sont sur toutes ses œuvres.

Verset 10.
 יודוך יהוה כל־מעשׂיך וחסידיך יברכוכה׃
Toutes tes œuvres te célébreront, ô Éternel! et tes saints te béniront;

Verset 11.
 כבוד מלכותך יאמרו וגבורתך ידברו׃
Ils parleront de la gloire de ton règne, et ils diront ta puissance,

Verset 12.
 להודיע לבני האדם גבורתיו וכבוד הדר מלכותו׃
Afin de faire connaître aux fils de l'homme ses actes puissants et la magnificence glorieuse de son royaume.

Verset 13.
 מלכותך מלכות כל־עלמים וממשׁלתך בכל־דור ודור׃
Ton royaume est un royaume de tous les siècles, et ta domination est de toutes les générations.
Ces paroles se retrouvent presque textuellement dans le témoignage que le roi Nabuchodonosor rend au "Dieu très-haut" (Dn 3,33).
Sur le verset "נ" - ou "13b" - voir l'étude rhétorique du psaume 145. Voici le texte de la LXX et de la Vulgate pour ce verset, puis sa traduction:
πιστὸς κύριος ἐν τοῖς λόγοις αὐτοῦ καὶ ὅσιος ἐν πᾶσι τοῖς ἔργοις αὐτοῦ.
fidelis Dominus in omnibus verbis suis et sanctus in omnibus operibus suis
Le Seigneur est vérité en ses paroles, amour en toutes ses œuvres.

Verset 14.
 סומך יהוה לכל־הנפלים וזוקף לכל־הכפופים׃
YHWH-l'Éternel soutient tous ceux qui tombent, et relève tous ceux qui sont courbés.

Verset 15.
  עיני־כל אליך ישׂברו ואתה נותן־להם את־אכלם בעתו׃
Les yeux de tous s'attendent à toi, et tu leur donnes leur nourriture au moment voulu.
כל - tous: C'est-à-dire de toutes les créatures, et non pas seulement des hommes (comp. v.16).
אליך ישׂברו - s'attendent à toi: C'est-à-dire "espèrent en toi".

Verset 16.
  פותח את־ידך ומשׂביע לכל־חי רצון׃
Tu ouvres ta main, et tu rassasies à souhait tout ce qui a vie.
Comp. vv.15-16 à 104,27-28:
 כלם אליך ישׂברון לתת אכלם בעתו׃

תתן להם ילקטון תפתח ידך ישׂבעון טוב׃
Tous s'attendent à toi, afin que tu leur donnes leur nourriture au moment voulu.
Tu leur donnes, ils recueillent; tu ouvres ta main, ils sont rassasiés de biens.

Verset 17.
 צדיק יהוה בכל־דרכיו וחסיד בכל־מעשׂיו׃
YHWH-l'Éternel est juste dans toutes ses voies, et bon dans toutes ses œuvres.

Verset 18.
  קרוב יהוה לכל־קראיו לכל אשׁר יקראהו באמת׃
YHWH-l'Éternel est proche de tous ceux qui l'invoquent, de tous ceux qui l'invoquent en vérité.

______________________________________________________________________

• Ps 146 (hébraïque)/ 145  (LXX, Vulgate  et liturgique), 7-10a; antienne: verset 2a

"Venez à moi, vous tous qui peinez sous le poids du fardeau, et moi je vous procurerai le repos" (Mt 11,28)
Si, par son verset 7, il rappelle aux chrétiens la longue péricope du "Pain de Vie" (chap. 6 de l'Évangile selon saint Jean), ce psaume reprend l'annonce messianique d'un Dieu sauveur de tous les souffrants.

• Ps 146,5-6a;6c;7-10

Dieu, Défenseur des pauvres! Que vienne son Règne de justice!

• Ps 146,7-9b;10a

Litanie des opprimés, des affligés, des sans-défense - qui murmurent sans cesse leur confiance à l'Éternel.

• Ps 146/145,7-9a;10b

Chant d'action de grâce à YHWH-Adonaï, Défenseur des sans-défense et des sans-voix.

Sur ce psaume:
Hymne à la gloire de YHWH-l'Éternel, exhortant à se confier en ce Dieu secourable, qui vient en aide à ceux qui sont dans le besoin.
Ce psaume inaugure le troisième הלל Hallel (Ps 146 à 150) - récité le matin par les Juifs. Le mot Hallel dérive du verbe-racine הללhâlal, qui signifie "louer".
Comme les quatre psaumes suivants, il s'ouvre et se clôt par l'expression הללו־יה HallelouYah, "louez Yah". Sa structure est très travaillée.

Traduction et remarques:

Verset 2:
אהללה יהוה בחיי אזמרה לאלהי בעודי׃
Je louerai l'Éternel tant que je vivrai,
Je célébrerai mon Dieu tant que j'existerai.
• Ce verset est un segment bimembre parallèle à six termes (selon le schéma abc|a'b'c') dont tous les termes sont synonymes:
a- אהללה Je-veux-louer - b- יהוה pour-YHWH - c- בחיי dans-(toute)-ma-vie
a'- אזמרה Je-veux-jouer - b'- לאלהי pour-MON-DIEU- c'- בעודי dans-(toute)-ma-durée

Versets 5-6:
אשרי שאל יעקב בעזרו ברו על־יהוה אלהיו׃
אשרי Heureux celui qui - שאל l'El - יעקב de Jacob - בעזרו dans son aide - ברו son espoir - על־ sur - יהוה YHWH - אלהיו son Elohim
Heureux celui qui a pour secours le Dieu de Jacob,
Qui met son espoir en l'Éternel, son Dieu!
עשה ׀ שמים וארץ את־הים ואת־כל־אשר־בם השמר אמת לעולם׃
עשה faisant - שמים cieux - וארץ et terre - את־הים la mer - ואת־כל־ et tout - אשר־ ce que - בם en eux - השמר gardant - אמת vérité - לעולם pour l'éternité
Il a fait les cieux et la terre,
La mer et tout ce qui s'y trouve.
Il garde la fidélité à toujours.
• Nous trouvons au verset 5 la dernière béatitude du psautier, et trois des "noms" de Dieu: El, YHWH, Elohim.

Versets 7-9:
עשה משפט ׀ לעשוקים נתן לחם לרעבים יהוה מתיר אסורים׃
עשה Faisant - משפט jugement - לעשוקים pour les opprimés - נתן donnant - לחם pain - לרעבים aux affamés - יהוה YHWH - מתיר faisant bondir - אסורים prisonniers
Il fait droit aux opprimés;
Il donne du pain aux affamés;
YHWH délivre les captifs;
יהוה ׀ פקח עורים יהוה זקף כפופים יהוה אהב צדיקים׃
יהוה YHWH - פקח décillant - עורים aveugles - יהוה YHWH - זקף redressant - כפופים courbés - יהוה YHWH - אהב aimant - צדיקים justes
YHWH ouvre les yeux des aveugles;
YHWH redresse ceux qui sont courbés;
YHWH aime les justes.
יהוה ׀ שמר את־גרים יתום ואלמנה יעודד ודרך רשעים יעות׃
יהוה YHWH - שמר gardant - את־גרים étrangers - יתום orphelin - ואלמנה et veuve - יעודד il entoure - ודרך et voie - רשעים des méchants - יעות il tord
YHWH protège les étrangers,
Il soutient l'orphelin et la veuve,
Mais il renverse la voie des méchants.
• Ce segment a une structure concentrique (voir le tableau 1 en cliquant ici).
- En effet, les trois membres du segment central commencent par YHWH, ainsi que les deux membres qui l'encadrent.
- Seuls les deux premiers membres commencent par le verbe;
- seuls les deux derniers finissent par le verbe;
- ceux-ci sont à un temps conjugué, alors que tous les autres sont des participes en hébreu.
- La position des verbes: d'abord au début des membres (7ab), puis au centre (7b-9a), à la fin pour terminer (9bc), renforce la composition concentrique du morceau.
• Ce même segment présente un phénomène particulier de clôture, ce que R. Meynet appelle "nouveauté finale" (voir tableau 2 en cliquant ici):
- Le dernier membre introduit "les méchants", alors que jusque là il ne s'agissait que des défavorisés, qualifiés de "justes" en finale du trimembre central; ce dernier terme est en opposition directe avec les "méchants" de 9c. L'opposition canonique entre les "justes" et les "méchants" qui les oppriment est renforcée par cette opposition rhétorique.
- En outre, le fait que seul le dernier membre soit coordonné au précédent par ו (ici traduit par "mais") constitue un autre élément de nouveauté finale.
• Au verset 8, nous trouvons associés l'aveugle עוּר et le boiteux/bossu כּפף comme c'est très souvent le cas dans le Premier Testament: Dt 15,21; Lv 21,18; 2S 5,8; Jb 29,15; Is 35,5, etc.
• Au verset 9, nous trouvons également associés les étrangers, la veuve, et l'orphelin גרים יתום ואלמנה - comme au Ps 94,6 - car ce sont les catégories sociales les plus exposées, les plus "pauvres", ceux dont la Loi stipule qu'ils doivent être protégés (Ex 22, 20-21).
Comme souvent, on trouve, associés au thème de la pauvreté, des termes apparentés aux notions de צדקה tsedâqâh - justice et de משׁפּט mishpâṭ - jugement: Dieu "rend" en effet (au sens propre du terme que l'on oublie souvent dans cette locution: il "redonne") aux pauvres la justice qui leur a été déniée, arrachée.

Verset 10:
ימלך יהוה ׀ לעולם אלהיך ציון לדר ודר הללו־יה׃
ימלך il règne - יהוה YHWH - לעולם pour l'éternité - אלהיך ton Dieu - ציון Sion - לדר pour génération - ודר et génération - הללו־יה louez Yah
YHWH règne éternellement;
Ton Dieu, ô Sion, subsiste d'âge en âge!
Louez Yah - Hallelou-Yah!

______________________________________________________________________
______________________________________________________________________



Assistant de création de site fourni par  Vistaprint