Au service de l'Ecriture - Yvette Mailliet le Penven


תהלים -Tehilim
Psaumes
(ou "Louanges")


5 - Psaumes 61 à 75





Introduction aux Psaumes: à cette page


____________________________________________________________________

• Ps 62/61,2-3;8-9


Sorte de litanie où les images se bousculent pour essayer de dire le moins mal possible la confiance du croyant en l'amour indéfectible de l'Éternel.


Remarques:

Psaume de confiance, qui exprime avec force la foi ferme et sereine placée en Elohim-Dieu (ce psaume est élohiste: pas d'occurrence du tétragramme divin יהוה; six occurrences de אלהים 'ĕlôhı̂ym - Elohim, Dieu; une occurrence au v.13, au vocatif, de אדני  'adonaï - Adonaï, forme emphatique de אדן'adôn - Seigneur; sur les noms de Dieu, voir cette page).
Ce psaume a pour suscription
למנצח על־ידותון מזמור לדוד׃
Au chef des chantres, à Jeduthun. Psaume de David.
ידותוןyedoûthoûn Jeduthun (ou Yédoutoun) était un נצחnâtsakh', un chef de chœur, l'un des trois de David (1Ch 16,41-42;25,1;3;6; 2Ch 35,15; et part. en 2Ch 5,12a:
 והמשׁררים [...] על־מעמדם כמצות דויד ואסף והימן וידתון
"Et les chantres [...] étaient à leur place, selon le commandement de David, et d'Asaph, et d'Héman, et de Jeduthun"); en 1Ch 15,19, il est identifié à איתן 'êythân Ethân.
Jeduthun aurait représenté les Mérarites - comme אסף 'âsâph Asaph les Guershonites et הימן hêymân Héman les Qéhatites (les trois branches lévitiques, voir 1Ch 6).
Il est également nommé dans les Ps 39 et 77.


Traduction et notes:

Verset 2.
   אך אל־אלהים דומיה נפשׁי ממנו ישׁועתי׃
Oui, en Dieu seul mon âme se repose paisiblement; de lui vient mon salut.
אך - Oui: Le psaume commence par la particule אך'ak, marquant l'affirmation: "c'est vrai!", "oui!"; elle est ensuite répétée cinq fois (vv.3;5;6;7;10), pour appuyer les déclarations de foi du psalmiste en face de ceux qui considèrent sa situation comme désespérée. 

Verset 3.  
 אך־הוא צורי וישׁועתי משׂגבי לא־אמוט רבה׃
Oui, lui seul est mon rocher et mon salut, ma haute retraite; je ne serai pas beaucoup ébranlé.
צורי - mon rocher: Cette métaphore évoque un lieu de refuge solide, stable, fiable, sur lequel on peut compter dans le danger. On la rencontre dans toute la TaNaKh: Gn 49,24; Dt 32,4;15;18;30-31; 1S 2,2; Is 26,4;30,29; Ha 1,12;... et tout particulièrement dans les Psaumes: dans celui-ci, ici et aux vv.7;8; et Ps 18,3;32;31,4;71,3;92,16;94,22...
משׂגבי-ma haute retraite:Le termeמשׂגּבmiśgâb dérive du verbe-racine שׂגב śâgab, qui signifie "rendre inaccessible, sûr, fort". Il désigne une falaise, puis tout lieu inaccessible, inviolable; (abstr.) l'altitude; (concr.) une place forte, un refuge (comp. Ps 9,10;18,3;46,8;12;59,10;17-18; dans Ps 62, ici et au v.7;144,2).

Verset 8.  
  על־אלהים ישׁעי וכבודי צור־עזי מחסי באלהים׃
Sur Dieu reposent mon salut et ma gloire; le rocher de ma force, mon refuge est en Dieu.
מחסי -mon refuge:Le thème du "refuge" est particulièrement développé dans des Psaumes dits "cantiques de Sion".

Verset 9.  
  בטחו בו בכל־עת עם שׁפכו־לפניו לבבכם אלהים מחסה־לנו סלה׃
Peuple, confiez-vous en lui en tout temps, répandez votre coeur devant lui: Dieu est notre refuge. סלה - Sélah - Pause.

____________________________________________________________________

• Ps 63 / 62, 2-6;8-9.

Chercher le Seigneur, avoir soif et faim de Lui, lever les mains vers Lui, L'invoquer, espérer Le voir - certain d'être rassasié, joyeux de se voir secouru par Lui.

• Ps 63 / 62, 2-8.

Chercher le Seigneur, avoir soif et faim de Lui, lever les mains vers Lui, L'invoquer, espérer Le voir - certain d'être rassasié, joyeux de se voir secouru par Lui.


Sur ce psaume:
Ce psaume porte (v.1) la suscription "מזמור לדוד בהיותו במדבר יהודה׃".
1- Le terme qui lui est appliqué: "מזמור mizmôr" désigne d’abord de la « musique instrumentale » ; puis un « poème mis en musique » ; d’où, génériquement, un « psaume ».
2- Il est attribué à David: "לדוד".
3- La précision "בהיותו במדבר יהודה - Lorsqu'il était dans le désert de Juda"
fait allusion à la fuite de David au désert, alors que Saül le recherchait (voir 1S 23,14; 24,2). La faim et la soif ressenties par David à ce moment-là constituent pour lui une image de sa soif (v.2; comp. Ps 42,2-3) et de sa faim de communion avec Dieu.
(On peut noter que l'expression "במדבר ba-midbâr - dans le désert" est le titre hébreu du livre des Nombres. Il ­ n’est pas, comme dans le cas des autres livres du Pentateuque, tiré des premiers mots du texte. Il se trouve dans la deuxième partie de son premier verset, et il résume bien le contenu de l’ouvrage, principalement centré sur les pérégrinations des Hébreux dans la péninsule sinaïtique. C'est dans la LXX puis dans la Vulgate, qu'il a reçu le titre de Nombres, en raison des multiples chiffres cités à diverses reprises: Nb 1,20-46; 3,14-51; etc.).
C'est donc à la fois un psaume royal, une prière d'appel au secours, et un psaume de confiance en Dieu.


Traduction et notes:


Verset 2.
    אלהים אלי אתה אשׁחרך צמאה לך נפשׁי כמה לך בשׂרי בארץ־ציה ועיף בלי־מים׃
Dieu! toi mon Dieu, je te cherche;
Mon âme a soif de toi, mon corps soupire après toi,
Dans une terre aride, desséchée, sans eau.
אלהים אלי - Dieu [...] mon Dieu: Sur les termes "אלהים'ĕlôhîym'" et "אל 'êl" pour désigner Dieu, voir à cette page.
צמאה לך נפשׁי כמה לך בשׂרי - Mon âme a soif de toi, mon corps soupire après toi: Comp. Ps 42,2-3.
בארץ־ציה ועיף בלי־מים - Dans une terre aride, desséchée, sans eau: Ce qui est le cas dans le désert.

Verset 3.
    כן בקדשׁ חזיתיך לראות עזך וכבודך׃
Ainsi je te contemple dans le sanctuaire,
Pour voir ta puissance et ta gloire.
לראות עזך וכבודך - Pour voir ta puissance et ta gloire: Comp. Ps 29,1.
"Voir la face d'un souverain", c'est être admis en sa présence, jouir de sa faveur (voir par ex. Gn 43,3;5; 44,23;26; 2S 3,13; etc.); "voir la face de Dieu", "contempler sa gloire", c'est jouir de sa faveur et de sa communion (voir par ex. Ps 11,7; 23,6; 140,14).
Sur la possibilité de "voir Dieu" et sur le sens de cette expression, voir par ex. Gn 32,31; Ex 33,20; Jb 42,5. En effet, la Bible pose deux affirmations qui peuvent paraître absolument contradictoires:
- on ne peut "voir la face de Dieu" et vivre: par ex. Ex 3,6 (voir note à cette page); 33,20;23; Jg 6,22-23; 13,22;
- pourtant Dieu se laisse voir de différentes manières: par ex. Ex 24,10-11; Nb 12,8; Dt 34,10; Is 6,1-4; Ez 1. En fait, il semble s'agir d'expériences limitées durant lesquelles certains hommes voient Dieu "de dos" (Moïse) - c'est-à-dire imparfaitement et non pas dans sa plénitude.
Dieu donne donc quelque chose à connaître de lui (ici "sa puissance et sa gloire"), même si son être dépasse tout ce que la créature peut en connaître.

Verset 4.
    כי־טוב חסדך מחיים שׂפתי ישׁבחונך׃
Car ta bonté vaut mieux que la vie:
Mes lèvres célèbrent tes louanges.
טוב חסדך מחיים - ta bonté vaut mieux que la vie: Litt. "bonne ta bienveillance, au-dessus des vies". Comp. Ps 36,8-10.

Verset 5.
   כן אברכך בחיי בשׁמך אשׂא כפי׃
Je te bénirai donc toute ma vie,
J'élèverai mes mains en ton nom.
אשׂא כפי- J'élèverai mes mains: Geste traditionnel de la prière en Israël: Ps 28,2; 134,2; 141,2; mais aussi, par ex., 1R 8,22; Esd 9,5; Né 8,6; Is 1,15. C'est la position antique dite de "l'orant" (du lat. orare, prier).
Voir par ex. le geste de Moïse dans le tableau de Tiepolo (commentaire de l'œuvre plus bas, Ps 68,10).


Verset 6.
  כמו חלב ודשׁן תשׂבע נפשׁי ושׂפתי רננות יהלל־פי׃
Mon âme sera rassasiée comme de mets gras et succulents,
Et, avec des cris de joie sur les lèvres, ma bouche te célébrera.

Verset 7.
    אם־זכרתיך על־יצועי באשׁמרות אהגה־בך׃ 
Lorsque je pense à toi sur ma couche,
Je médite sur toi pendant les veilles de la nuit.
באשׁמרות - pendant les veilles <de la nuit: À cette époque, la nuit était divisée en trois "veilles" de quatre "heures" (rappel: quelle que soit la saison, le "jour" et la "nuit" comportaient chacun 12 "heures"; les "heures" étaient donc plus longues en été qu'en hiver); voir Ex 14,24; Jg 7,19; Lm 2,19.
Au temps de Jésus, il y en aura quatre (donc de trois "heures" chacune), plus tard, six (de deux "heures").

Verset 8.
   כי־היית עזרתה לי ובצל כנפיך ארנן׃
Car tu es mon secours,
Et je suis dans l'allégresse à l'ombre de tes ailes.
בצל כנפיך - à l'ombre de tes ailes:
- L'image de l'oiseau protégeant ses petits sous ses ailes est souvent utilisée pour pour évoquer la présence protectrice de Dieu: Ps 17,8; 36,8; 57,2; 61,5; 91,4; mais aussi, par ex., Rt 2,12.
- D'autre part, l'ombre est une protection contre les agressions du soleil, et Dieu est parfois comparé à une ombre protectrice: Ps 91,1; 121,5; mais aussi, par ex., Is 25,4; 49,2; 51,16.

Verset 9.
    דבקה נפשׁי אחריך בי תמכה ימינך׃
Mon âme est attachée à toi;
Ta droite me soutient.
ימינך- Ta <main> droite: Voir la page "Le bras et la main de Dieu".
_____________________________________


• Ps 65/64,10-14

Fécondité de la terre, abondance des fruits: puissance du Créateur, force de sa Parole!

Sur ce psaume:
Ce psaume a la suscription complexe suivante:
 למנצח מזמור לדוד שׁיר׃
1 • Le préfixe prépositionnel "ל" (employé à deux reprises) a des sens variés:
- il peut exprimer le but (ainsi LXX traduit le 1er "ל" par "Εἰς" + accusatif), l'attribution (LXX traduit le 2ème "ל" par le datif); ainsi, "לדוד" signifierait "pour David";
- dans une tournure passive, il peut introduire le complément d'agent; la plupart des traducteurs, sous-entendant "écrit par", donne donc: "de" ("לדוד" signifierait alors "de David").
2 • Le préfixe prépositionnel "מ" (pour "מן min") exprime l'origine, ce qui tend à renforcer la valeur de complément d'agent; on traduit donc, logiquement, "למ" par "de".
3 • Le verbe-racine "נצחnâtsakh'" exprime l'action de briller, le fait d'être visible de loin; d'où celui d'être éminent; il désigne donc un "chef"; et, en particulier, ceux qui dirigent les services du Temple - d'où, ici le "chef des chantres".
Mais LXX traduit "Εἰς τὸ τέλος" - et, à sa suite, Vulgate traduit "In finem"... soit "pour, vers, en direction de la fin" (de ?)...
4Le terme "מזמורmizmôr"désigne d’abord de la « musique instrumentale » ; puis un « poème mis en musique » ; d’où, génériquement, un « psaume ».
5Donc la traduction la plus logique linguistiquement pour
"למנצח מזמור לדוד" est "Du chef de chœur, psaume; pour David".
Cependant certaines traductions font de "לדוד" le complément de "מזמור", et traduisent "Du chef de chœur.Psaume de David"; mais la plupart des traductions françaises (ignorant ainsi le préfixe "מ " dans "למנצח") donne "Au chef de chœur.Psaume de David".
6 • Quant au dernier mot "שׁיר", il désigne un "chant", un "cantique".
La suscription למנצח מזמור לדוד שׁיר peut donc être traduite:
"Duchef de chœur, psaume; pourDavid; cantique".

C'est un "psaume de reconnaissance": le peuple reconnaît les nombreux bienfaits de l'Éternel: il écoute la prière, accorde son pardon et sa communion (vv.2-5); il veille sur la terre et pourvoit en abondance aux besoins de ses habitants (vv.6-14).
On retrouvera d'ailleurs plusieurs de ces thèmes dans les trois psaumes suivants.


Traduction et remarques:

Verset 10.
   פקדת הארץ ותשׁקקה רבת תעשׁרנה פלג אלהים מלא מים תכין דגנם כי־כן תכינה׃ 
Tu as visité la terre, tu l'as abreuvée, tu l'enrichis abondamment: le ruisseau de Dieu est plein d'eau. Tu prépares les blés, quand tu l'as ainsi préparée.
פקדת - Tu as visité: Le verbe-racine פּקדpâqad
signifie "visiter", "rendre visite"; d'où "surveiller", d'où "prendre soin de".
פלג אלהים - le ruisseau de Dieu: Le terme פּלג peleg dérive du verbe-racine פּלג pâlag qui signifie "diviser"; il est généralement utilisé pour désigner les canaux d'irrigation qui "divisent" un terrain pour le rendre fertile.

Ici, il désigne la source céleste ("l'eau d'en-dessus") d'où émane la pluie, et qui n'est jamais à sec ->  

Verset 11.
תלמיה רוה נחת גדודיה ברביבים תמגגנה צמחה תברך׃
Tu arroses ses sillons, tu aplanis ses mottes, tu l'amollis par des ondées, tu bénis son germe.

_____________________________________


• Ps 66 / 65,1b-3a;4-7a;16;20.


La paix reçue de Dieu suscite toujours une joie nouvelle, dont on voudrait qu’elle soit partagée par l’univers entier


Sur ce psaume:  
Ce psaume, anonyme, porte (v.1a) la suscription « למנצח שׁיר מזמור »
1. Deux termes lui sont appliqués:
- « שׁיר shîyr » qui désigne un « chant » ;
- « מזמור mizmôr » qui désigne d’abord de la « musique instrumentale » ; puis un « poème mis en musique » ; d’où, génériquement, un « psaume ».  
2. Il est attribué, ou dédié, à un « נצח nâtsakh’ », ou composé pour lui.
Ce mot-racine a pour sens premier « briller », « être éminent ». Il désigne donc par dérivation tout responsable supérieur dans le service du Temple, et en particulier le « maître des chants », le « chef du chœur ».  
• C'est un psaume de reconnaissance envers Dieu, peut-être composé après une délivrance nationale. Toute la terre est invitée à se joindre à cette célébration de louange (comp. 67,4-6; 68,33; 98,4; 99,3; 100,1; 117,1).


Traduction et notes: 


Verset 1. 
למנצח שׁיר מזמור הריעו לאלהים כל־הארץ׃
Au chef des chantres. Cantique. Psaume.
Poussez vers Dieu des cris de joie,
Vous tous, habitants de la terre!
לאלהים - vers Dieu: Sur le terme « אלהים 'ĕlôhîym » pour désigner Dieu, voir à cette page. Ce psaume est entièrement élohiste (neuf occurrences du terme « אלהים »: ici, puis aux vv.3, 5, 8, 10, 16, 18, 19 et 20 – aucune de « יהוה YHWH-l'Éternel »). 

Versets 2-5. 
זמרו כבוד־שׁמו שׂימו כבוד תהלתו׃
Chantez la gloire de son nom,
Célébrez sa gloire par vos louanges!  
אמרו לאלהים מה־נורא מעשׂיך ברב עזך יכחשׁו לך איביך׃
Dites à Dieu: Que tes œuvres sont redoutables!
À cause de la grandeur de ta force, tes ennemis s’inclinent.
 כל־הארץ ישׁתחוו לך ויזמרו־לך יזמרו שׁמך סלה׃
Toute la terre se prosterne devant toi et chante en ton honneur;
Elle chante ton nom. - סלה selâh - Pause.  
לכו וראו מפעלות אלהים נורא עלילה על־בני אדם׃
Venez et contemplez les œuvres de Dieu!
Il est redoutable quand il agit sur les fils de l'homme.
בני אדם - les fils de l'homme: Dans le Premier Testament, cette locution désigne simplement les humains. 


Verset 6.   
הפך ים ליבשׁה בנהר יעברו ברגל שׁם נשׂמחה־בו׃
Il changea la mer en une terre sèche,
On traversa le fleuve à pied:
Alors nous nous réjouîmes en lui.
ים - la mer: Voir, par ex. Ex 14-15 (en particulier Ex 14,16;21-22;28; 15,4); Nb 33 ; Jos 24,1-13 ; voir aussi à cette page Is 43,16-17 (note).
Rappel de la traversée de la mer des Roseaux, où les chars et les cavaliers de pharaon furent détruits quand Dieu combattait contre eux.


Une partie de "la mer des Roseaux", constituée par les lacs Amer, ici le lac Timsah (au nord du grand lac Amer) au soleil couchant ->
Il est très difficile de photographier cette zone de façon suggestive, car toute sa topographie a été bouleversée par le creusement du canal de Suez (la plus grande partie de ce lac est occupée par le port pétrolier d'Ismaïlia) et, à part à quelques très rares moments, on a des pétroliers géants en file quasi-ininterrompue en arrière-plan!...)
 






<-Une autre vue de "la mer des Roseaux" (à l'extrémité du grand lac Amer); à l'arrière-plan, couleur turquoise, le canal de Suez (sans trop de pétroliers visibles!) 



Comp. Ps 74,15; 78,13; 106,9; 114,3;5.
Ou, selon certains mais beaucoup moins vraisemblablement, allusion à la traversée du Jourdain (Jos 3).
La libération d’Israël de l’esclavage en Égypte est le signe que Dieu gouverne les nations pour le bien de son peuple. 


Verset 7.    
משׁל בגבורתו עולם עיניו בגוים תצפינה הסוררים אל־ירימו למו סלה׃
Il domine éternellement par sa puissance,
Ses yeux observent les nations:
Que les rebelles ne s'élèvent pas! - סלה selâh - Pause. 
 

Verset 16.  
לכו־שׁמעו ואספרה כל־יראי אלהים אשׁר עשׂה לנפשׁי׃
Venez, écoutez, vous tous qui craignez Dieu, et je raconterai
Ce qu'il a fait pour mon âme.
כל־יראי אלהים - vous tous qui craignez Dieu: Voir Ps 40,4 et en cliquant ici.
 
Verset 20.    
ברוך אלהים אשׁר לא־הסיר תפלתי וחסדו מאתי׃
Béni soit Dieu,
Qui n'a pas rejeté ma prière,
Et qui ne m'a pas retiré sa bonté!
_____________________________________


• Ps 67 (hébraïque)/ 66  ( LXX, Vulgate et liturgique).


L'assemblée des croyants s'incline sous la bénédiction de Dieu, dans un geste d'adoration, de foi et de confiance.

__________________________

Ps 67/66, 2b-3;5;7b;8; antienne:4 

Une prière aux dimensions du monde: que toutes les nations trouvent le chemin du vrai Dieu, le bénissent et accueillent le Salut!


Remarques:

Psaume (anonyme) de reconnaissance du peuple d'Israël envers l'Éternel pour ses nombreux bienfaits.
Ce psaume - qui constituait peut-être une prière liturgique chantée par tout le peuple à la fin (voir note sur la suscription: on s'appuierait sur la LXX) d'une cérémonie religieuse - fait en tout cas écho à la bénédiction d'Aaron (Nb 6,23-26).  

Il présente la suscription suivante (v.1):
למנצח בנגינתמזמור שׁיר׃
1. Rappel - Le préfixe prépositionnel "ל" a des sens variés:
- il peut exprimer le but (LXX le traduit ici par "Εἰς" + accusatif), l'attribution (LXX le traduit parfois par le datif);
- mais dans une tournure passive, il peut introduire le complément d'agent; de très nombreux traducteurs, sous-entendant "écrit par", donnent donc: "de". .
2. Le préfixe prépositionnel "מ" (pour "מן min") exprime l'origine, ce qui tend à renforcer la valeur de complément d'agent; on traduit donc logiquement "למ" par "de".
3.Le verbe-racine "נצח nâtsakh'" exprime l'action de briller, le fait d'être visible de loin; d'où celui d'être éminent; il désigne donc un "chef"; et, en particulier, ceux qui dirigent les services du Temple - d'où, ici le "chef des chantres".
"למנצח" signifierait donc "du chef des chantres".
Mais LXX traduit "Εἰς τὸ τέλος" - et, à sa suite, Vulgate traduit "In finem"... soit "pour, vers, en direction de la fin" (d'une cérémonie?... Voir l'introduction).
4.Le terme : "נגינת negîynoth" désigne un instrument à cordes non identifié; il est cité dans la suscription de 6 psaumes.
Avec le préfixe prépositionnel "ב", on ne peut donc guère que le traduire par "sur negîynoth"; ou, en l'associant au terme suivant (comme le fait, par ex., la Bible du Semeur), extrapoler "psaume [à chanter] avec accompagnement d'instruments à corde".  
5.Le terme : "מזמור mizmôr" (du verbe-racine זמר zâmar, "1.tailler (la vigne)" => 2."frapper avec les doigts" => 3."toucher les cordes d'un instrument de musique" => 4."jouer de la musique tout en chantant" => 5."célébrer avec musique et chant") désigne un chant de louange, un psaume (LXX traduit d'ailleurs "Ψαλμὸς", et Vulgate "Psalmus"); c'est en quelque sorte le terme "générique" pour désigner un psaume.
6. Le terme "שׁיר shîyr" désigne un chant. Or tout psaume est un chant accompagné instrumentalement. On peut penser que, lorsque le terme "מזמור" est ainsi doublé de celui de "שׁיר", ce redoublement insiste sur le fait que toute l'assemblée "chante" de tout son cœur.
=>Littéralement, la suscription se traduit donc ainsi:
"Du chef [des chantres]; sur negîynoth; psaume chanté".


Traduction et notes:

Verset 2: 
 אלהים יחננו ויברכנו יאר פניו אתנו סלה׃
Que Dieu use de grâce envers nous et nous bénisse, qu'il fasse lever la lumière de sa face sur nous, (Sélah-Pause)
• אלהים- Dieu:Le kétiv (mot imprononçable) théologique de l'Alliance ("יהוה", YHWH) est ici remplacé par le nom quasi-générique "אלהים" (voir Gn 1,1 et note à cette page; voir aussi cette page), peut-être en raison de la portée universelle du psaume (voir par ex. les v.4;8 ci-dessous).
יאר פניו אתנו - qu'il fasse lever la lumière de sa face sur nous:
1. La "face" de l'Éternel = l'Éternel lui-même, comme sujet d'une action.
2. Lorsque le terme est employé dans une locution, cette dernière exprime donc une action divine ("lever son visage" = être favorable; "faire luire sa face" = donner sa lumière, i.e. sa bénédiction, pour redonner courage; "cacher sa face", "détourner son visage" = abandonner les mauvais;...).
3. La phrase "Qu'il fasse lever la lumière de sa face sur nous" (= "qu'il fasse luire sa face sur nous") est donc une demande de bénédiction; elle évoque la célèbre formule de bénédiction d'Aaron en Nb 6, 24-26: "Que le Seigneur vous bénisse et vous garde, qu'il fasse sur vous rayonner son visage, que le Seigneur vous découvre sa face..."
On notera que la traduction liturgique catholique coordonne les vv.2 et 3, alors
- que la fin du v.2 est ponctuée par une Sélah (pause) - ce qui constitue dans la traduction une erreur sémantique;
- et que le v.3 est subordonné au v.2 par le préfixe "ל", qui a ici valeur de subordonnant (= conj. de sub.) exprimant le but - ce qui constitue dans cette traduction une faute de syntaxe et donc de logique.

Versets 3-6: 
 לדעת בארץ דרכך בכל־גוים ישׁועתך׃
Pour que ta voie soit connue sur la terre, ton salut parmi toutes les nations.
יודוך עמים אלהים יודוך עמים כלם׃
Que les peuples te célèbrent, ô Dieu! que tous les peuples te célèbrent!
 ישׂמחו וירננו לאמים כי־תשׁפט עמים מישׁור ולאמים בארץ תנחם סלה׃
Que les peuplades se réjouissent, et chantent de joie; car tu jugeras les peuples avec droiture, et tu conduiras les peuplades sur la terre. Sélah.
יודוך עמים אלהים יודוך עמים כלם׃

Les peuples te louent, ô Dieu!
Tous les peuples te louent.
׃
Verset 7.
 ארץ נתנה יבולה יברכנו אלהים אלהינו׃
La terre donnera son fruit; Dieu, notre Dieu, nous bénira.
La récolte abondante est le fruit de la bénédiction divine.

Verset 8.
  יברכנו אלהים וייראו אתו כל־אפסי־ארץ׃ 
Dieu nous bénira, et toutes les extrémités de la terre le craindront.

_____________________________________


• Ps 68 / 67,4ab;5ac;6-7b;10-11.


Dieu est proche des justes, des humbles, des captifs, des faibles. Il les libère, les relève, les soutient.


Sur ce psaume:
Ce psaume est un psaume de reconnaissance décrivant la marche triomphale d'YHWH depuis le mont Sinaï (avec Moïse) jusqu'au mont Sion (avec David), et sa victoire finale et totale sur tous ses ennemis.
Il a pour suscription:
למנצח בנגינת מזמור שׁיר׃
Au chef des chantres. De David. Psaume. Cantique.


Traduction et remarques:


Versets 4-5:
 וצדיקים ישׂמחו יעלצו לפני אלהים וישׂישׂו בשׂמחה׃
Mais les justes se réjouissent,
Ils triomphent devant Dieu,
Ils ont des transports d'allégresse.
  שׁירו לאלהים זמרו שׁמו סלו לרכב בערבות ביה שׁמו ועלזו לפניו׃
Chantez à Dieu, célébrez son nom!
Frayez le chemin à celui qui chevauche à travers les déserts!
YHWH-l'Éternel est son nom: réjouissez-vous devant lui!
בערבות - à travers les déserts: Le substantif hébreu ערבה ‛ărâbâh désigne une steppe, une région désertique (et, avec l'article préfixé, la plaine du Jourdain et sa continuation jusqu'à la mer Rouge).
Mais on peut rapprocher le pluriel employé ici d'un terme assyro-babylonien qui signifie "nuages"; or l'expression "celui qui chevauche les nuages" se retrouve à Ugarit, où elle désigne Baal.
Le psaume, par ce jeu de mots, affirmerait donc que c'est YHWH et non Baal qui est le Souverain "qui chevauche à travers les déserts/les nuées". Comp. pour ce sens le v.34:
לרכב בשׁמי שׁמי־קדם
"Chantez à celui qui chevauche dans les cieux, les cieux éternels!", ou encore Ps 18,10-11; 104,3; Is 19,1.
Dieu est comparé à un chef d'armée victorieux qui chevauche à la tête de ses troupes, et auquel, selon la coutume antique, on prépare le chemin pour en ôter tout obstacle (voir Is 40,3).
Les vv.1-18 de ce psaume décrivent la marche triomphale de YHWH du Sinaï à Sion (voir l'introduction).

Verset 6:
  אבי יתומים ודין אלמנות אלהים במעון קדשׁו׃
Le père des orphelins, le défenseur des veuves,
C'est Dieu dans sa demeure sainte.
אבי יתומים ודין אלמנות - Le père des orphelins, le défenseur des veuves: L'un des titres de gloire de YHWH est d'être le défenseur des faibles (comp. Ps 10,4: la négation de l'existence de Dieu permet au méchant de commettre ses méfaits envers les plus faibles sans s'inquiéter d'être jugé par Lui; la racine de tout péché est cette négation de Dieu; comp. aussi Dt 10,18; Ps 146,7-9; 147,6).

Verset 7:
  אלהים מושׁיב יחידים ביתה מוציא אסירים בכושׁרות אך סוררים שׁכנו צחיחה׃
Dieu donne une famille à ceux qui étaient abandonnés,
Il délivre les captifs et les rend heureux;
Les rebelles seuls habitent des lieux arides.
בכושׁרות - et les rend heureux:
Le terme hébreu כּושׁרה kôshârâh est un hapax dans la TaNaKh
On peut le rattacher à la racine כּשׁר kâshêr qui désigne tout ce qui est correct, conforme, bon.
Il est en outre ici utilisé au pluriel; on peut donc le traduire par "les bonnes choses".
Il est également utilisé ici avec le préfixe prépositionnel -ב. Or ce dernier a de multiples acceptions, tant locatives que temporelles; on peut le traduire par "dans, parmi".
On doit en outre noter le strict parallélisme de construction entre 7a et 7b:
מושׁיב
יחידים
ביתה
faisant habiter
les isolés
en famille
אלהים
Dieu-Elohim
מוציא
אסירים
בכושׁרות
faisant sortir
les prisonniers
dans le bonheur
qui pourrait permettre de traduire ici כּושׁרה par "liberté"; en effet, les termes extrêmes
- "מושׁיב" et "ביתה" (n'oublions pas que "בּית bayith" désigne la "maison" tant au sens d' "habitation" qu'au sens de "famille", "lignée") d'une part,
- "מוציא" et "בכושׁרות" d'autre part, ont tous quatre une valeur éminemment positive, et antinomique des termes médians:
- "יחידים" - le "יחיד yâchîyd" étant celui qui est seul,
- "אסירים" - le "אסיר'âsîyr" étant celui qui est enchaîné.
Dieu-Elohim est capable d'inverser les situations les plus désespérées:
- à ceux qui n' "habitent" nulle part, Il peut donner une maison; à ceux qui sont "isolés", Il peut donner une famille et une descendance;
- à ceux qui sont dans les chaînes matérielles, Il peut rendre la liberté; ceux qui sont moralement ou psychologiquement captifs (de leurs angoisses, de leur dépression, de leurs addictions, etc.), Il peut les libérer et leur rendre le bonheur de vivre!
מוציא אסירים בכושׁרות - Il délivre les captifs et les rend heureux: Il a conduit Israël hors d'Egypte, pays de l'esclavage (comp. Ps 69,39; 107,10;14).
אך סוררים שׁכנו צחיחה - Les rebelles seuls habitent des lieux arides: Allusion à ceux qui sont morts dans le désert et n'ont donc pu entrer en Canaan à cause de leur incrédulité (Nb 14,22-23;29-30).

Verset 10:
  גשׁם נדבות תניף אלהים נחלתך ונלאה אתה כוננתה׃
Tu fis tomber une pluie abondante, ô Dieu!
Tu fortifias ton héritage épuisé.
גשׁם נדבות - une pluie abondante: Peut-être une allusion à la "pluie" de cailles ou de manne (Ex 16; Nb 11) qui restaura les forces du peuple dans le désert.


<- La récolte de la Manne 1740-42 – J.-B. Tiepolo (1696-1770) – Église paroissiale de Verolanuova.

Moïse se tient sur un promontoire rocheux, bras tendus et regard tourné vers le Ciel, qui a déjà entendu ses prières : un ange déverse sur la terre la Manne contenue dans un énorme vase. Les Hébreux affamés se précipitent pour la recueillir (détail ci-dessous). La composition en deux zones bien distinctes – la sphère céleste et la terre – est « cassée » par la présence de Moïse, juste au centre, ce qui fait de lui un médiateur entre les deux réalités.











Verset 11:
  חיתך ישׁבו־בה תכין בטובתך לעני אלהים׃
Ton peuple établit sa demeure dans le pays
Que dans ta bonté, ô Dieu! tu avais préparé pour les malheureux.
_____________________________________


• Ps 70 (numérotation hébraïque) /71 (Vulgate,  LXX et liturgique), 5-6b; 7-8; 18def ;14


Dès son origine, et tout au long de sa vie, chacun est l’objet de la prévenance divine.
____________________________________________________________________


• Ps 71 (hébraïque) /  70  ( LXX, Vulgate et liturgique), 5-8;15a;17-19.


C'est en Dieu, leur espérance, que les prophètes trouvent force et soutien pour annoncer, envers et contre tout, sa justice et son salut.


Sur ce psaume:
Ce psaume n'a pas de suscription
C'est une prière d'appel au secours au temps de la vieillesse (vv.9;18), et à l'occasion de la persécution.
• Selon certains, le Ps 70 serait une introduction au Ps 71, lequel serait donc également de David.
Par les pensées exprimées, il est proche des Ps 22, 31, 38 et 40.


Traduction et remarques:


Versets 5-7.
  כי־אתה תקותי אדני יהוה מבטחי מנעורי׃
Oui, tu es mon espérance, Seigneur YHWH-Adonaï!
En toi je me confie dès ma jeunesse.
 עליך נסמכתי מבטן ממעי אמי אתה גוזי בך תהלתי תמיד׃
Dès le ventre de ma mère je m'appuie sur toi;
C'est toi qui m'as fait sortir du sein maternel; tu es sans cesse l'objet de mes louanges.
 כמופת הייתי לרבים ואתה מחסי־עז׃
Je suis, pour beaucoup, comme un prodige,
Et toi, tu es mon puissant refuge.
כמופת - comme un prodige: autres traductions: "un présage", "un signe"; comp. Ez 12,6;11; 24,24;27). Le texte n'en donne pas la raison de manière claire: sans doute le psalmiste - comme les prophètes - est-il sujet d'étonnement, parce qu'il a pu échapper aux nombreux dangers auxquels il a été exposé. Il est ainsi le signe de la bonté de Dieu et de sa protection.


Verset 8.
ימלא פי תהלתך כל־היום תפארתך׃
Que ma bouche soit remplie de tes louanges,
Que chaque jour elle te glorifie!

Bien que les vv.15b-16 ne figurent pas dans la traduction liturgique, je les donne ici car ils forment un tout avec les vv.17-18:


Versets 15-18.
פי יספר צדקתך כל־היום תשׁועתך כי לא ידעתי ספרות׃
Ma bouche publiera ta justice, ton salut, chaque jour,
Car j'ignore quelles en sont les bornes.
אבוא בגברות אדני יהוה אזכיר צדקתך לבדך׃
Je dirai tes œuvres puissantes, Seigneur YHWH-Adonaï!
Je rappellerai ta justice, la tienne seule.
אלהים למדתני מנעורי ועד־הנה אגיד נפלאותיך׃
O Dieu! tu m'as instruit dès ma jeunesse,
Et jusqu'à présent j'annonce tes merveilles.
 וגם עד־זקנה ושׂיבה אלהים אל־תעזבני עד־אגיד זרועך לדור לכל־יבוא גבורתך׃ 
Ne m'abandonne pas, ô Dieu! même dans la blanche vieillesse,
Afin que j'annonce ta force à la génération présente,
Ta puissance à la génération future!
Sur la "צדקה justice" (vv.15;16; et 19), voir cette page.
On peut noter que dans ce psaume, et en particulier dans ces 4 versets, le psalmiste emploie trois des noms de Dieu (voir à cette page):
- le tétragramme imprononçable יהוה
- "mon Seigneur": אדני 'ădônây (ce qui fait qu'un Juif doit lire "אדני יהוה" au v.16: "Adonaï Adonaï")
- "Elohim": אלהים 'ĕlôhîym (qui est en fait une forme de pluriel, parfois considéré comme ayant une valeur emphatique, et qui dérive du nom commun générique "אל'ĕl - (un) dieu")
Les interventions divines dans la vie du psalmiste le conduisent à rendre témoignage devant les autres fidèles de ce que YHWH a fait pour lui (comp. Ps 22,23;26; 35,18; 40,10-11; etc.) - ce qui constitue un encouragement pour les autres croyants auxquels souffrances ou épreuves ne sont pas épargnées (v.20).


Verset 19.
  וצדקתך אלהים עד־מרום אשׁר־עשׂית גדלות אלהים מי כמוך׃ 
Ta justice, ô Dieu! atteint jusqu'au ciel;
Tu as accompli de grandes choses: ô Dieu! qui est semblable à toi?
מי כמוך - qui est semblable à toi?: Question rhétorique (= qui n'est pas vraiment posée, dont connaît par avance la réponse - en l'occurrence: "personne!") qui revient à plusieurs reprises dans le Premier Testament: voir Ex 15,11; Ps 35,10; 89,7; 113,5; Mi 7,18; Is 46,5; etc. A cette question rhétorique, on peut répondre par la profession de foi traditionnelle d'Israël (Dt 6,4-9; 11,13-21, récitée matin et soir par les Juifs pieux, et désignée en général par ses deux premiers mots), et particulièrement par le premier verset de celle-ci:
שׁמע ישׂראל יהוה אלהינו יהוה אחד׃
"Shma' Israël Adonaï Elohénou Adonaï ekh'ad - Écoute, Israël! YHWH, notre El, est YHWH l'unique": il n'y pas d'autre Dieu que YHWH - et Israël ne saurait avoir d'autres dieux que Lui.
_____________________________________________________________________

• Ps 72 (hébraïque) /  71  ( LXX, Vulgate et liturgique), 1b-2;5;7-8;10-13;17.

Chant de malheureux, de pauvres, de faibles, qui disent et redisent, sans se lasser, leur attente d'un règne universel de justice et de paix (ces deux derniers termes sont si étroitement liés qu'il constituent en hébreu une "paire figée"). 

Remarques :
1. Ce psaume appartient aux "psaumes royaux", composés pour rendre hommage aux rois de la lignée davidique, à l'occasion d'événements particuliers
2. Ce psaume porte la suscription "לשׁלמה".
Or le préfixe prépositionnel "ל" a des sens variés:
- Il peut exprimer le but, l'attribution; certaines versions donnent donc, comme LXX: "Εἰς Σαλωμων": "pour Salomon" (Martin - en français; "for Salomon", King James, Darby - en anglais);
- quant à la Vulgate, elle choisit: "In Salomonem", "sur Salomon", "pour parler de Salomon" (c'est la tournure qu'utilisèrent plus tard les Pères de l'Eglise pour introduire leurs commentaires sur les Livres bibliques: "In Esaiam" par ex. et non "De", qui introduirait un nom commun).
- Mais dans une tournure passive, elle peut introduire le complément d'agent; certains traducteurs, sous-entendant "écrit par", donnent donc: "de Salomon" (L.Segond, Ostervald, BJ - en français; "des Salomo", Luther, "von Salomo", Schlachter - en allemand; "by Salomon", Young - en anglais);
- la trad. française du Semeur traduit "de Salomon", mais précise en note "ou: 'pour Salomon'; et l'allemand Elberfelder écrit: "Für (O[der] von) Salomo".
3. Ce psaume a peut-être été utilisé lors du couronnement de Salomon et de ses descendants. Les prophéties décrivant le règne messianique ressemblent fort à ce qui est demandé ici (comparer: Is 9,6; 11,4-5; 60,1-2; Jr 23,5-6; 33,15-16; Za 9,9). Le règne de Salomon est en effet une préfiguration du règne du Messie, qui réalise pleinement l'idéal d'un règne universel de "justice צדק" "et paix ושלום"exprimé dans ce psaume.


Traduction:

Verset 1.
 לשׁלמה אלהים משׁפטיך למלך תן וצדקתך לבן־מלך׃
Pour Salomon.
O Dieu, donne tes jugements au roi,
Et ta justice au fils du roi!
משׁפטיך למלך תן - donne tes jugements au roi: voir la page sur משׁפט- le jugement; une des fonctions principales du roi était de rendre la justice - et son exercice de la justice devait refléter la justice d'YHWH (comparer 1R 3,16-18; Ps 45,7; Is 11,3-4), le véritable roi d'Israël. C'est pour exercer cette justice que Salomon demanda à Dieu la sagesse (1R 3,9;11-12; Pr 16,12).

Verset 2.
 ידין עמך בצדק וענייך במשׁפט׃
Il jugera ton peuple avec justice,
Et tes malheureux avec équité.
Ce verset (ainsi que les vv.3-11 et 17) peut être compris  de deux façons:
soit comme des affirmations:
- au présent
- ou au futur (comme le fait ici L.Segond;on sous-entend alors, entre les versets 1 et 2: ... donne tes jugements... au fils du roi,ainsiil jugera ton peuple avec justice...);
soit, plus vraisemblablement étant donné le contexte, comme des requêtes adressées à Dieu, avec une valeur d'optatif.
L'inaccompli hébreu peut en effet avoir ces différentes valeurs.

Verset 5.
  ייראוך עם־שׁמשׁ ולפני ירח דור דורים׃
Ils te craindront, tant que subsistera le soleil,
Tant que paraîtra la lune, de génération en génération.
 ייראוך - Ils te craindront: "te" peut renvoyer soit au roi, soit à Dieu; les deux sont de toute façon liés, puisqu'un peuple gouverné avec justice sera porté à révérer Dieu et à estimer hautement son roi.
LXX et Vulgate n'ont qu'un seul verbe, dont le sujet est ici de toute évidence "le roi":
LXX: καὶ συμπαραμενεῖ τῷ ἡλίῳ καὶ πρὸ τῆς σελήνης γενεὰς γενεῶν 
Vulgate: et permanebit cum sole et ante lunam generationes generationum
"Et il subsistera, avec le soleil et devant la lune, de génération en génération"

Versets 7-8.
 יפרח־בימיו צדיק ורב שׁלום עד־בלי ירח׃
En ses jours le juste fleurira,
Et la paix sera grande jusqu'à ce qu'il n'y ait plus de lune.
 וירד מים עד־ים ומנהר עד־אפסי־ארץ׃
Il dominera d'une mer à l'autre,
Et du fleuve aux extrémités de la terre.
מים עד־ים - d'une mer à l'autre: i.e. de la Méditerranée à la Mer Morte, ou au golfe d'Aqaba.
מנהר - du fleuve: ce terme générique servait à désigner les "grands fleuves" (Nil, Euphrate); ici, l'Euphrate, qui constituait la limite orientale des territoires assujettis à Israël sous Salomon, selon la promesse faite par YHWH à Abraham puis à Israël (Gn 15,18-19; Ex 23,31; Dt 11,24).
• עד־אפסי־ארץ - [jusqu']aux extrémités de la terre: le souhait d'une extension du règne de Salomon "jusqu'aux extrémités de la terre" reprend une promesse faite à la dynastie davidique (cf. Ps 2,8; 45,17) et s'inscrit dans la perspective d'une reconnaissance universelle du règne d'YHWH - qui doit se réaliser par l'extension universelle du règne du Messie.

Verset 10.
 מלכי תרשׁישׁ ואיים מנחה ישׁיבו מלכי שׁבא וסבא אשׁכר יקריבו׃
Les rois de Tarsis et des îles paieront des tributs,
Les rois de Saba et de Séba offriront des présents.
תרשׁישׁ - Tarsis: ville lointaine, au-delà des mers, difficile à identifier, peut-être en Espagne. C'est le symbole du "bout du monde" (Jonas veut y partir pour échapper au Seigneur; la locution "vaisseaux de Tarsis" désigne les navires au très long cours: 1R 10,22).
שׁבא shebâ - Saba: voir Ps 72,15, 1R 10,1-11 et note sur Is 60,6; vraisemblablement, région du sud de l'Arabie (Yémen actuel), alors célèbre pour ses productions de grande valeur (pierres précieuses, parfums, or, etc.).
סבא sebâ' - Séba: vraisemblablement en Afrique (voir Gn 10,7; Is 43,3).
• אשׁכר - des présents: ces peuples manifesteront ainsi la souveraineté du roi sur eux (cf. notes sur Is 60,5-6): voir v.11.
 
Versets 11-13.
  וישׁתחוו־לו כל־מלכים כל־גוים יעבדוהו׃ 
Tous les rois se prosterneront devant lui,
Toutes les nations le serviront.
כי־יציל אביון משׁוע ועני ואין־עזר לו׃
Car il délivrera l'indigent qui crie,
Et le pauvre qui n'a point d'aide.
יחס על־דל ואביון ונפשׁות אביונים יושׁיע׃ 
Il aura pitié du faible et de l'indigent,
Et il sauvera la vie des indigents;
Le roi Salomon était appelé à réaliser cet idéal royal.
אביון- l'indigent;עני -le pauvre; דל - le faible; אביונים - les indigents: Voir la page (dont on a repris ici les codes-couleurs) sur les "petits", les "malheureux", i.e. ceux que l'on méprise ou que l'on opprime en violation de la Loi divine; comparer, par ex.: Ps 9,13;19; 10,2;9; 12,6; 18,28; 14,6; etc.

Verset 17.
  יהי שׁמו לעולם לפני־שׁמשׁ ינין שׁמו ויתברכו בו כל־גוים יאשׁרוהו׃
Son nom subsistera toujours,
Aussi longtemps que le soleil son nom se perpétuera;
Par lui on se bénira mutuellement,
Et toutes les nations le diront heureux.
יתברכו בו  -Par lui on se bénira mutuellement: C'est-à-dire en utilisant une formule comme "Qu'Adonaï te bénisse, tout comme il a béni Salomon".
- Ce verset fait écho à la promesse faite à Abraham en Gn 12,3:
ואברכה מברכיך ומקללך אאר ונברכו בך כל משׁפחת האדמה׃
"Je bénirai ceux qui te béniront, et je maudirai ceux qui te maudiront; et toutes les familles de la terre seront bénies en toi";
et en Gn 22,18:
 והתברכו בזרעך כל גויי הארץ עקב אשׁר שׁמעת בקלי׃
"Toutes les nations de la terre seront bénies en ta postérité, parce que tu as obéi à ma voix"
Cette promesse est ici appliquée au roi
. Salomon a effectivement eu un rayonnement international bienfaisant, qui apparaît comme une préfiguration de l'œuvre messianique de salut envers toutes les nations. 
- Le verbeבּרךbârak, comme notre verbe "bénir" (du latin "bene dicere") qui le traduit, peut avoir un sens subjectif ou objectif; il peut signifier "dire du bien de quelqu'un", ou "demander le bien pour quelqu'un"; employé comme ici à la forme réciproque, il a donc les deux sens à la fois.
______________________________________________________________________




Assistant de création de site fourni par  Vistaprint