Au service de l'Ecriture - Yvette Mailliet le Penven




1. Le Talit



Le Talit est un châle rituel que les Juifs portent pendant la prière et lors de cérémonies religieuses.


Selon le Talmud, c'est à partir du rite du Talit que l'on peut comprendre le fonctionnement de tous les autres rites:
l'inscription du langage vivant - et en particulier celle des noms de Dieu - dans la réalité matérielle des objets, afin que le monde soit traversé par les vibrations de ces Noms (Rabbi Nathân de Nemirov, Liqouté HaLakhot).

Les mots ne sont pas, en effet, que des outils de désignation des choses; ils sont aussi la vie des choses, et notre vie dans les choses, si nous savons entendre la vibration de la vie qui traverse la matière.

Cette vibration de la vie est pour le judaïsme - et en particulier pour les maîtres de la Kabbale- le nom de Dieu lui-même, le tétragramme יהוה qui s'inscrit dans la matière du monde, et dont le Talit porte la trace exemplaire.


Le Talit est un châle rectangulaire, qui peut être de n'importe quel tissu, bien qu'on ait pris l'habitude de le faire en laine, en lin ou en soie. De couleur blanche, il porte des rayures, généralement  noires ou bleues.

A ses quatre coins sont attachées des franges, les Tsitsit. Le principe voudrait que les Tsitsit soient de la même matière que le Talit, mais l'usage le plus courant est d'ajouter des Tsitsit en laine, quelle que soit la matière du Talit.

Avant de s'envelopper dans le Talit, on prononce la bénédiction:
"Tu es source de bénédiction, Seigneur notre Dieu, Roi du monde, qui nous as sanctifiés par tes Commandements et nous a ordonné de nous envelopper dans les Tsitsit".
Parfois, la bénédiction est brodée en hébreu sur le haut du châle, ce qui permet de la lire - le tissu prenant alors tout son double sens de "texture" et de "texte".

Certains commentaires (Menah'ot 43b, Nedarim25a, Chavouot 29a) considèrent d'ailleurs que les rayures noires ou bleues sont comme des lignes d'écriture tracées sur une feuille blanche.



Dès la petite enfance,
Talit Qatânpour enfant ->










<- Talit Qatânpour adulte



les hommes ont pour habitude de porter un "petit" Talit (Talit Qatân; en fait, plutôt une chasuble de tissu léger avec des Tsitsit) sous leurs vêtements, toute la journée.

On pourra alors voir les Tsitsitqui dépassent du vêtement.


Le Talit accompagne l'homme tout au long de sa vie - et même au-delà: il existe une coutume qui consiste à enterrer les morts dans un Talit dont on a enlevé les Tsitsit.

_________________________________________________________________________

2. Les צִיצִת Tsitsit





Les Tsitsit sont les franges rituelles qui sont accrochées aux quatre extrémités du Talit.






Observer le rite, c'est donc d'abord savoir lire le Nom divin dans la matière des réalités qui nous entourent.

Ainsi, les Tsitsit sont des fils noués de telle façon que le nombre de nœuds et de tours correspondent numériquement au nom tétragrammique de Dieu (on sait qu'en hébreu les lettres ont aussi une valeur numérique).

Il existe deux traditions différentes quant à la façon de nouer les Tsitsit.

La première tradition utilise le tétragramme יהוה YHWH seul, avec la correspondance numérique de ses quatre lettres: Y=10; H=5; W=6; H=5.

La fabrication de chacun des Tsitsit se déroule donc ainsi:
- on prend quatre fils, dont l'un est beaucoup plus long que les autres. A l'origine, ce fil était indigo. Mais comme la teinture en était élaborée à partir d'un produit devenu rare, cette tradition s'était perdue; cependant certains la suivent à nouveau (en utilisant un colorant tiré d'un escargot de mer);
- on fait passer les quatre fils dans un trou prévu à cet effet dans l'un des angles du Talit;
- on les plie en deux: on obtient ainsi huit fils, dont un seul est plus long;
- on fait deux nœuds; puis avec le long fil on entoure les sept autres fils de dix (י) tours;
- puis deux nœuds, cinq (ה) tours;
- puis deux nœuds, six (ו) tours;
- puis deux nœuds, cinq (ה)tours;
- enfin deux nœuds.
On obtient ainsi 10 nœuds et 26 tours, 26 étant la valeur numérique totale du tétragramme divin.

La seconde tradition évoque le Sh'ma Israel(voir plus bas):
שמע ישראל יהוה אלהינו יהוה ׀ אחד ׃
(Sh'ma Yisrâ'el Adonaï ElohéNou Adonaï 'Ekh'ad - Écoute, Israël! YHWH est notre Dieu; YHWH est Un - דברים, Dt6,4)

On utilise la formule יהוה אחד dont la valeur numérique est (YHWH=26) + ('E=1 + Kh'a=8 + D=4) = 39.
Les fils sont alors tressés ainsi:
- deux nœuds, sept tours;
- deux nœuds, huit tours;
- deux nœuds, onze tours;
- deux nœuds, treize tours;
- deux nœuds.
On obtient ainsi 10 nœuds et 39 tours.

Or dans la Kabbale, 39 est d'une extrême importance, car il correspond à ce qu'on appelle le "Nom en mouvement".
En effet, le tétragramme, représentant Dieu, ne peut pas être "enfermé" dans les limites d'un langage fini (c'est d'ailleurs pourquoi on ne le prononce pas; voir en cliquant ici et ici); alors chaque lettre peut se "mettre en mouvement", chaque lettre devenant la lettre suivante de l'alphabet. Si l'on applique ce procédé de mise en mouvement alphabétique au tétragramme, on obtient:
Ce "mot", que l'on prononce Kouzou, a bien la valeur 39.
Or le nombre 39 s'écrit en hébreu:
Et le mot ainsi obtenu, טל-Tal signifie "rosée"; c'est cette "rosée-Tal" qui a donné son nom au Talit, qui signifie alors le vêtement "qui porte la rosée", c'est-à-dire "qui porte le Nom de Dieu en mouvement".

Ainsi, le sens du rite a encore plus de force: au début de la prière, l'homme s'enveloppe dans le Talit, il entre dans le domaine du langage en mouvement, pour que les mots qu'il prononce le portent dans un futur créateur et vivant.

_________________________________________________________________________


3. Le שמע ישראלSh'ma Yisrâ'êl


Pendant la prière du matin et du soir, on lit le שמע ישראל, "Écoute, Israël!", deux paragraphes tirés du Deutéronome (דברים, Dt 6,4-9; et 11,13-21) et un des Nombres (במדבר, Nb 15,38-41); c'est dans ce troisième paragraphe (במדבר, Nb 15,38-41) qu'est énoncé le rite du Talit et des Tsitsit.




<- Avant cette lecture, on se voile le visage et les yeux avec le Talit, afin d'insister sur la notion d'écoute.

-------------------------------------------------------------------------
"El, roi fidèle"

-------
 שׁמע ישׂראל יהוה אלהינו יהוה אחד׃
Écoute, Israël: YHWH-l'Éternel, notre Dieu, est le seul Éternel.
ואהבת את יהוה אלהיך בכל־לבבך ובכל־נפשׁך ובכל־מאדך׃
Et tu aimeras YHWH-l'Éternel, ton Dieu, de tout ton coeur, et de toute ton âme, et de toute ta force.
והיו הדברים האלה אשׁר אנכי מצוך היום על־לבבך׃
Et ces paroles que je te commande aujourd'hui, seront dans ton coeur.
 ושׁננתם לבניך ודברת בם בשׁבתך בביתך ובלכתך בדרך ובשׁכבך ובקומך׃
Tu les inculqueras à tes fils, et tu en parleras, quand tu seras assis dans ta maison, et quand tu marcheras par le chemin, et quand tu te coucheras, et quand tu te lèveras;
 וקשׁרתם לאות על־ידך והיו לטטפת בין עיניך׃
et tu les lieras comme un signe sur ta main, et elles te seront pour fronteau entre les yeux,*
 וכתבתם על־מזזות ביתך ובשׁעריך׃
et tu les écriras sur les poteaux de ta maison et sur tes portes.** 

-------

 והיה אם־שׁמע תשׁמעו אל־מצותי אשׁר אנכי מצוה אתכם היום לאהבה את־יהוה אלהיכם ולעבדו בכל־לבבכם ובכל־נפשׁכם׃
Si vous obéissez à mes commandements que je vous prescris aujourd'hui, si vous aimez YHWH-l'Éternel, votre Dieu, et si vous le servez de tout votre coeur et de toute votre âme,
נתתי מטר־ארצכם בעתו יורה ומלקושׁ ואספת דגנך ותירשׁך ויצהרך׃
alors je donnerai à votre pays la pluie en son temps, la pluie de la première et de la dernière saisons, et tu recueilleras ton froment, ton moût et ton huile;
ונתתי עשׂב בשׂדך לבהמתך ואכלת ושׂבעת׃
et je donnerai l'herbe dans tes champs, pour ton bétail; et tu mangeras, et tu seras rassasié.
השׁמרו לכם פן יפתה לבבכם וסרתם ועבדתם אלהים אחרים והשׁתחויתם להם׃
Prenez garde à vous, de peur que votre coeur ne soit séduit, et que vous ne vous détourniez, et ne serviez d'autres dieux et ne vous prosterniez devant eux,
וחרה אף־יהוה בכם ועצר את־השׁמים ולא־יהיה מטר והאדמה לא תתן את־יבולה ואבדתם מהרה מעל הארץ הטבה אשׁר יהוה נתן לכם׃
et que la colère de YHWH-l'Éternel ne s'embrase contre vous, et qu'il ne ferme les cieux, en sorte qu'il n'y ait pas de pluie, et que la terre ne donne pas son rapport, et que vous périssiez rapidement de dessus ce bon pays que YHWH-l'Éternel vous donne.
 ושׂמתם את־דברי אלה על־לבבכם ועל־נפשׁכם וקשׁרתם אתם לאות על־ידכם והיו לטוטפת בין עיניכם׃
Mettez dans votre coeur et dans votre âme ces paroles que je vous dis, et liez-les pour signes sur vos mains, et qu'elles soient comme des fronteaux entre vos yeux;*
 ולמדתם אתם את־בניכם לדבר בם בשׁבתך בביתך ובלכתך בדרך ובשׁכבך ובקומך׃
et vous les enseignerez à vos fils, en leur en parlant, quand tu seras assis dans ta maison, et quand tu marcheras par le chemin, et quand tu te coucheras, et quand tu te lèveras;
וכתבתם על־מזוזות ביתך ובשׁעריך׃
et tu les écriras sur les poteaux de ta maison et sur tes portes.**
 למען ירבו ימיכם וימי בניכם על האדמה אשׁר נשׁבע יהוה לאבתיכם לתת להם כימי השׁמים על־הארץ׃
afin que vos jours et les jours de vos fils, sur la terre que l'Éternel a juré à vos pères de leur donner, soient multipliés comme les jours des cieux qui sont au-dessus de la terre.

-------

דבר אל־בני ישראל ואמרת אלהם ועשו להם ציצת על־כנפי בגדיהם לדרתם ונתנו על־ציצת הכנף פתיל תכלת׃
Parle aux enfants d'Israël, et tu leur diras, pour leurs générations, de se faire un Tsitsit aux pans de leurs vêtements et de mettre un fil de pourpre au Tsitsit du pan.
 והיה לכם לציצת וראיתם אתו וזכרתם את־כל־מצות יהוה ועשיתם אתם ולא־תתרו אחרי לבבכם ואחרי עיניכם אשר־אתם זנים אחריהם׃
Vous aurez donc un Tsitsit, et sa vue vous rappellera toutes les Mitsvot***de YHWH. Vous les mettrez alors en pratique, sans plus suivre les désirs de vos cœurs et de vos yeux, qui vous ont conduits à vous en détourner.
למען תזכרו ועשיתם את־כל־מצותי והייתם קדשים לאלהיכם׃
Ainsi vous vous rappellerez toutes mes Mitsvot, vous les mettrez en pratique, et vous serez des consacrés pour votre Dieu.
אני יהוה אלהיכם אשר הוצאתי אתכם מארץ מצרים להיות לכם לאלהים אני יהוה אלהיכם׃
C'est moi יהוה אלהיכם YHWH, votre Dieu, qui vous ai fait sortir du pays d'Égypte, afin d'être Dieu pour vous, moi יהוה אלהיכם YHWH, votre Dieu.

-------
* (sur les Téfilin, voir à cette page)
** (sur la Mézouza, page en préparation)
*** (מצותMitsvot: pratiques religieuses et sociales)
-------------------------------------------------------------------------

Pendant la lecture de ce dernier passage, on tient les quatre Tsitsit rassemblés dans la main droite, et - à chaque fois qu'est prononcé le mot ציצת Tsitsit - on les embrasse.

_________________________________________________________________________
Assistant de création de site fourni par  Vistaprint