Au service de l'Ecriture - Yvette Mailliet le Penven



Psaume 22/21



• Présentation du Psaume :


• Ce psaume est une prière d'appel au secours à l'occasion de la persécution.

Il comporte la suscription suivante, relativement complexe d'interprétation:
למנצח על־אילת השׁחר מזמור לדוד׃
Du chef des chantres. Sur "Biche de l'aurore". Psaume. Pour David.
למנצח- Du chef des chantres:
1- Le substantif "נצח nâtsakh'" désigne une "éminence", un "chef"; et, en particulier, celui qui dirige un service du Temple - d'où, ici le "chef des chantres".
Le verbe-racine "נצח nâtsakh'" exprime en effet l'action de briller, le fait d'être visible de loin; d'où celui d'être éminent.
2- Ce substantif est ici précédé de deux préfixes prépositionnels, "ל" et "מ" :
- Le préfixe prépositionnel "ל" a des sens variés:
- Il peut exprimer le but (comme LXX, lorsqu'elle le traduit par "Εἰς" + accusatif), l'attribution (comme LXX, lorsqu'elle le traduit par par le datif).
- Dans une tournure passive, il peut introduire le complément d'agent.
- Le préfixe prépositionnel "מ" (pour "מן min") exprime l'origine, ce qui tend à renforcer la valeur de complément d'agent; on traduit donc "למ" par "de".
3- En bonne logique, la locution "למנצח" devrait donc se traduire "Du (par le) chef des chantres".
Néanmoins, on notera que de très nombreuses traductions donnent au contraire "Au chef des chantres", ignorant le préfixe "מ".
En outre, LXX traduit cette locution par "Εἰς τὸ τέλος" - et, à sa suite, Vulgate - traduit "In finem"... soit "Pour, vers, en direction de la fin" (?)... ce qui ne clarifie rien!
על־אילת השׁחר- Sur "Biche de l'aurore" :C'est l'interprétation la plus probable de cette locution; ce serait le titre d'un chant populaire, sur l'air duquel chanter le psaume.
Certains ont vu dans la "biche" le symbole de l'animal pourchassé (vv.2-22), et dans "l'aurore" le signe de la délivrance (vv.23-32).
D'autres, même, ont vu dans cette locution un nom propre "Aijeleth Shahar".
מזמור לדודPsaume de David
1- Le terme qui est utilisé ici, "מזמור mizmôr", désigne un chant de louange, un psaume (LXX traduit d'ailleurs "Ψαλμός", et Vulgate "Psalmus"); c'est en quelque sorte le terme "générique" pour désigner un psaume.
Le substantif מזמור est dérivé du verbe-racine זמר zâmar:
"1.tailler (la vigne)" => 2."frapper avec les doigts" => 3."toucher les cordes d'un instrument de musique" => 4."jouer de la musique tout en chantant" => 5."célébrer avec musique et chant"
2- Selon la plupart des traductions, il est attribué à David: "לדוד".
Outre le nom du roi-psalmiste, on retrouve en effet ici le préfixe prépositionnel "ל" aux sens variés (voir ci-dessus):
- Il peut exprimer le but, l'attribution ("לדוד" signifierait "pour David").
- Il peut introduire le complément d'agent dans une tournure passive; la plupart des traducteurs, sous-entendant "écrit par", donne donc: "de" ("לדוד" signifierait alors "<écrit par> David" => "de David").
LXX choisit ici le datif (dans d'autres Ps, on trouve le génitif): τῷ Δαυιδ, qui pourrait avoir valeur de complément d'agent, mais est plus nettement complément d'attribution.
3- En cohérence avec la première partie de la suscription, on devrait donc traduire "Pour David".
Néanmoins, on notera que de nombreuses traductions - outre qu'elles inversent les valeurs des deux membres extrêmes de la suscription ("Au chef des chantres" - "De David") - ajoutent un lien sémantique et syntaxique totalement injustifié entre les deux derniers membres, "מזמור" et "לדוד", en donnant "Psaume de David" (grammaticalement impossible d'après l'hébreu)...

• Ce psaume présente de nombreux parallèles avec Ps 69, mais ne comporte pas de prière "imprécatoire" (comme 69,23-29).

• La communauté chrétienne primitive a discerné dans les souffrances du psalmiste évoquées ici la préfiguration de la Passion de Jésus; et le NT (tout particulièrement dans les évangiles) cite ce Ps à de nombreuses reprises (par ex. Mt 27,35;39;43;46; Jn 19,23-24;28; Hé 2,12): de même que ses ennemis se sont opposés à David, l'ont persécuté et mis en danger de mort parce qu'il était le roi choisi par YHWH pour régner sur son peuple, Jésus a été rejeté et a subi la mort de la part de ceux qui ne voulaient pas de lui pour roi.

______________________

• Versets 8-9; 17-18a; 19-20; 23-24a

• O combien nombreux sont ceux qui voient dans les derniers mots du Christ en Croix "Mon Dieu, mon Dieu, pourquoi m'as-tu abandonné?" un désespoir total par rapport à l'Amour de Dieu!...

• Pourtant, si l'on connaît le Ps 22/21 (écrit au retour de Babylone, voir en cliquant ici) dont ils sont le début, on sait
- que, s'il exprime les souffrances du juste, ils exprime aussi ses espoirs;
- et que la douloureuse plainte de l'innocent (on peut penser à Is 52,13-53,12) aboutit en fait à une action de grâce pour la délivrance obtenue!...

• Si l'on tient aussi compte des faits suivants:
- le Christ était si épuisé par les longues souffrances de sa Passion qu'il n'a pu aller jusqu'au bout de ce long (32 versets) psaume,
- il le connaissait par cœur, comme tout bon Juif connaît les Psaumes;
- et voulait donc aboutir avec celui-ci à la louange de Dieu: "Il n'a point méprisé ni dédaigné la pauvreté du pauvre, il n'a point caché de lui sa face, mais, invoqué par lui, il l'écouta. [...] Ils loueront יהוה YHWH, le Seigneur, ceux qui le cherchent: que vive votre cœur à jamais!"
ces derniers mots du Christ prennent en conséquence un tout autre sens, une tout autre résonance!!!

• Les versets cités ici, à la forte portée messianique, ne font pas l'impasse sur cette idée essentielle: même au plus profond de la détresse humaine, Dieu peut nous rejoindre ("Mais tu m'as répondu") et nous sauver - c'est pourquoi nous lui rendons grâce: "je te loue en pleine assemblée".

• Attention au sens de la locution biblique "craindre Dieu"!
Elle ne signifie aucunement "avoir peur" de Lui, mais Le respecter comme un enfant "craint" ses parents. Voir ici.

______________________

• Versets 26; 27ab; 19-20; 23-24a

Pas d'épreuve qui ne puisse mener à une résurrection; pas de persécuteur qui ne puisse devenir disciple: voilà l’œuvre de Dieu dont il ne faut pas perdre mémoire.

Traduction et notes :

Verset 26.
מאתך תהלתי בקהל רב נדרי אשׁלם נגד יראיו׃
De toi vient ma louange dans la grande congrégation.
Je paierai mes vœux devant ceux qui le craignent.
אשׁלם נגד- Je paierai mes vœux : C'est-à-dire, sans doute, l'offrande de sacrifices d'action de grâce, qui comportait un repas pris en commun (voir 66,13-15; et Lv 3;7,16).

Verset 27.
יאכלו ענוים וישׂבעו יהללו יהוה דרשׁיו יחי לבבכם לעד׃
Les débonnaires mangeront et seront rassasiés; ceux qui cherchent l'Éternel le loueront; votre cœur vivra toujours.
ענויםLes débonnaires : Sur les "ענוים anawim", voir ici.
יחי לבבכם לעד- votre cœur vivra toujours :
- "Votre cœur", c'est-à-dire "vous".
- Ou: "que votre cœur vive..."; en effet,
1. le verbe employé ici est "חיה khâyâh", "être", au sens fort d'"exister".
Rappel: le verbe "être" français a très souvent un sens faible, une valeur de copule reliant deux éléments forts du discours, par ex. le sujet et un attribut: "ce site <est>beau". Mais cette valeur n'existe pas en hébreu, et très peu dans les autres langues anciennes (on dit alors qu'en grec ou en latin, par ex., il est "sous-entendu".
2. Ce verbe est à l'état "inaccompli";
c'est-à-dire qu'il exprime une action qui n'est pas terminée (présent non achevé, futur, conditionnel, subjonctif de souhait, impératif...).
- La seconde traduction met davantage en évidence le fait qu'il puisse s'agir ici d'un souhait de bonne santé, formulé en recevant les invités au repas de fête accompagnant le sacrifice. Le psalmiste inviterait ainsi "les débonnaires" à participer à ce repas qu'il offre en l'honneur de l'Éternel qui l'a délivré (comp. 69,33).  

Versets 28-29.
יזכרו וישׁבו אל־יהוה כל־אפסי־ארץ וישׁתחוו לפניך כל־משׁפחות גוים׃
Tous les bouts de la terre se souviendront, et ils se tourneront vers YHWH-l'Éternel, et toutes les familles des nations se prosterneront devant toi.
 כי ליהוה המלוכה ומשׁל בגוים׃
Car le royaume est à YHWH-l'Éternel, et il domine au milieu des nations.
Du peuple d'Israël la perspective s'élargit aux גויםgoyîm, aux peuples de "כל־אפסי־ארץ toutes les extrémités de la terre".
La délivrance accordée à David démontre que YHWH est le vrai Dieu, le roi toute la terre, que toutes "les nations" finiront par le reconnaître.
Cette perspective sera reprise par de nombreux psaumes, ainsi que par les prophètes (par ex. Is 2,2-5).

Verset 30.
אכלו וישׁתחוו כל־דשׁני־ארץ לפניו יכרעו כל־יורדי עפר ונפשׁו לא חיה׃
Tous les gras de la terre mangeront et se prosterneront: devant lui se courberont tous ceux qui descendent dans la poussière, et celui qui ne peut faire vivre son âme.
כל־דשׁני־ארץ- Tous les gras de la terre :
- "Les gras", c'est-à-dire "les puissants";
en effet, l'adjectif substantivé "דּשׁןdâshên" est dérivé du verbe-racine "דּשׁןdâshân", qui signifie "engraisser" (intransitivement: "devenir gras" ou transitivement: "faire devenir gras"- d'où, en particulier, "oindre"). Ce[lui] qui "est דּשׁן" peut donc être "gras", ou "fertile", "riche", etc.
- Ce v. achève l'évocation de la participation future de tous au culte de l'Éternel:
- les "ענוים anawim", les petits (v.27);
- les "גויםgoyîm", les non-Juifs (v.28);
- les "דשׁניםdâshênîm", les puissants, les "gras" - ceux qu'en français on appellerait plutôt les "grands".

Verset 31.
זרע יעבדנו יספר לאדני לדור׃
Une semence le servira; il sera raconté au sujet du Seigneur à une génération.
זרע- Une semence : C'est-à-dire "la postérité"; sur ce mot, voir ici.
יספר - il sera raconté :
- Le verbe "ספרsâphar" (d'où dérive, par ex, le nom "ספר sephâr" désignant le livre, le rouleau; mais aussi le recensement) signifie aussi bien "[ra]conter" que "compter"
- Valeur impersonnelle du pu'al (~ un passif) -> "on racontera".
• Ce v. signifie que la reconnaissance de la royauté d'YHWH se prolongera de génération en génération.
 
Verset 32.
יבאו ויגידו צדקתו לעם נולד כי עשׂה׃
Ils viendront et raconteront sa justice à un peuple qui naîtra, car il a fait <ces choses>.
• C'est le salut accompli par YHWH pour son peuple - semblable à la délivrance accordée à David - qui fera sa renommée parmi les nations.
______________________________________________________
Assistant de création de site fourni par  Vistaprint