Au service de l'Ecriture - Yvette Mailliet le Penven

Le Temps Ordinaire:
Années C





Les années C, on lit l'Évangile selon saint Luc - écrit à l'intention de disciples qui vivent déjà de l'enseignement de Jésus, et connaissent les événements de sa vie.

L'évangéliste entend donc fortifier leur foi, en leur montrant qu'elle repose sur des bases vraiment solides.

Il a donc commencé par "s'informer soigneusement de tout depuis les origines". Il se situe lui-même dans la ligne des "serviteurs de la Parole" (Lc 1,1-4), mais n'en fait pas moins œuvre personnelle.
Des informations recueillies de la tradition et qu'il a pris soin de vérifier il a spécialement retenu un certain nombre de données particulières (qui découlent toutes de la première):
- proximité de Jésus auprès des petits et des humbles (de ceux que la société juive - soucieuse de "pureté rituelle" - laisse à la marge);
- insistance de sa prédication sur l'infinie miséricorde du Père;
- importance de la prière;
- présence des femmes dans l'entourage de Jésus;
- portée universelle de son enseignement et de son exemple;
- initiation des Apôtres à leur mission auprès des "Nations" (les non-Juifs).

Saint Luc, auteur d'une œuvre en deux parties (l'Évangile et les Actes des Apôtres), montre ainsi aux chrétiens que le message des témoins oculaires sur ce que Jésus a fait et enseigné doit être accueilli, compris, et proclamé - aujourd'hui comme hier - à la lumière de l'histoire et de l'expérience de l'Église.


Assistant de création de site fourni par  Vistaprint