Au service de l'Ecriture - Yvette Mailliet le Penven

Le Temps Ordinaire:
Années A





La première des trois années du cycle dominical du Temps Ordinaire se distingue par la prédominance donnée à l'Évangile selon saint Matthieu - seul utilisé du troisième au trente-quatrième dimanches.
Durant les dimanches de cette période, on lit presque un tiers des versets qui ont trait au ministère public de Jésus - à partir de l'emprisonnement de Jean le Baptiste jusqu'au discours sur le Jugement lors du retour du Fils de l'homme (donc de Mt 4,4 à Mt 25,46).
Au fur et à mesure de la proclamation de la Bonne Nouvelle se précisent ses exigences pour les chrétiens et les communautés ecclésiales. Voilà pourquoi cet Évangile a connu une grande prépondérance dans l'usage liturgique.
Saint Matthieu insiste très particulièrement sur le fait que la mission du Christ se situe dans le droit fil de l'Histoire du Salut, et dans la continuité de la Révélation antérieure, ainsi qu'en témoignent les nombreuses références au PT. Il présente volontiers Jésus comme le Maître et le Seigneur à l'autorité sans égale, dont les enseignements doivent être mis en pratique: croire, c'est agir selon la volonté du Père que le Fils a révélée.
(Sur  Matthieu et son évangile, voir aussi cette page)

Par ailleurs, du deuxième au trente-quatrième dimanches, on lit successivement
- huit extraits de la Première lettre de saint Paul aux Corinthiens (sur Paul, et ses épîtres voir à cette page; sur cette épître, voir à celle-ci);
- seize extraits de la Lettre aux Romains (sur cette épître, voir à cette page);
- quatre extraits de la Lettre aux Philippiens (sur cette épître, voir à cette page);
- et cinq extraits de la Première lettre aux Thessaloniciens (sur cette épître, voir à cette page).

______________________________________________________________
Assistant de création de site fourni par  Vistaprint