Au service de l'Ecriture - Yvette Mailliet le Penven




1.L'olivier
2.L'amandier
3.Le pommier
4.Le cyprès
5.La vigne
6.Les arbres qui peuvent être associés à la la vigne:
6.1.Le figuier
6.2.Le grenadier
6.3.Le cèdre
6.4.Le saule et le peuplier
7.Le chêne et le térébinthe
8.L'arbre symbolique - vie, mort et résurrection:
8.1.Les arbres du paradis
8.2.L'arbre des lieux saints
8.3.Les arbres maudits
8.4.La souche, le rejet(on) - principe de renaissance
8.5.L'arbre glorieux et abattu


_______________________________________________________________________


6.4.Le saule et le peuplier

<- Au bord de l'une des sources du Jourdain.


Nous traiterons ici des arbres de la famille des salicacées, qui comprend saules et peupliers.


• Les baguettes de לבנהlibneh, (peuplier? saule?) blanc font partie de l'attirail magique de Jacob en Gn 30,37.  

Tout arbre a besoin d'eau pour croitre et verdir. Saules et peupliers, familiers des rivières et des lacs, deviennent facilement le symbole de la vie qu'apporte l'eau. Ainsi, en Is 44,2-4 (ערב‛ârâb, saule).

Dans "l'allégorie de l'aigle" d'Ézéchiel, la semence de vigne pousse comme un "arbre d'eau" en Ez 17,5-6 (צפצפהtsaphtsâphâh, de צוּףtsûph, submerger).

Job évoque Béhémoth, l'hippopotame, qui "se couche sous les lotus dans une retraite de roseaux et de marécages: les lotus le couvrent de leur ombre, les saules (ערב‛ârâb) de la rivière l'environnent" (Jb 40,21-22).

Les "fleuves" de Babylone étaient peut-être des canaux que creusaient les déportés d'Israël (Ps 137,1-2). Les cithares pendues aux saules (ערב‛ârâb) ne sont décrochées que pour entonner des chants de lamentation ou murmurer la nostalgie de la Terre perdue.  ______________________________________________________________________
Assistant de création de site fourni par  Vistaprint