Au service de l'Ecriture - Yvette Mailliet le Penven



Le cœur dans la Bible (1)





Introduction


Pour un Occidental, le mot « cœur » évoque surtout la vie affective. Le cœur peut être amoureux, sensible, généreux, charitable, courageux. L’homme peut avoir un cœur d’or ou de pierre, être sans cœur ou avoir le cœur sur la main…
 
Mais pour la Bible le cœur est une réalité plus vaste qui inclut toutes les formes de la vie intellective, les affects, les émotions, et le domaine inconscient où s’enracinent toutes les activités de l’esprit.
 
Les Psaumes évoquent bien cette dimension de profondeur :
 נאם־פשע לרשע בקרב לבי
Littéralement : נאם– une déclaration de ; פשע – péché de révolte ; לרשע – pour le méchant ; בקרב – à l’intérieur de ; לבי – mon cœur.
« Cet oracle sur l’impiété de l’infidèle me vient du fond du cœur » (Ps 36,2).
בתוכי ישתומם לבי׃
Littéralement :בתוכי – au milieu de moi ; ישתומם – est dévasté ; לבי – mon cœur.
« Mon cœur au fond de moi s’épouvante » (Ps 143,4).
 
Ainsi Dieu descend-il dans les profondeurs du cœur humain,
הן־אמת חפצת בטחות
Littéralement : הן – voici ; אמת – à la vérité ; חפצת – tu prends plaisir ; בטחות – dans l’obscur.
« Oui, tu aimes la vérité au fond de l’être » (Ps 51,8).
 
là où les pécheurs pensent pouvoir dissimuler leurs fautes :
 יחפשו־עולת תמנו חפש מחפש וקרב איש ולב עמק׃
Littéralement : *יחפשו – ils combinent ; עולת – des injustices ; תמנו – nous sommes prêts ; *חפש – une combinaison ; *מחפש – combinée ; וקרב – et l’intérieur de ; איש – un homme ; ולב – et le cœur ; עמק – [est] profond.
« Ils préparent des injustices : ’ Nous sommes prêts ; la machination est ourdie. L'intérieur de chacun, et le cœur, est profond’. » (Ps 64,7/6).
* Remarquons ici la triple reprise d'insistance de la racine trilittère חפש,qui exprime l'idée de machination.
(Voir aussi la page "Pharaon - et le "cœur endurci" en cliquant ici).
 



1. L’intelligence cordiale.




Job, au plus profond de sa détresse, évoque ses persécuteurs qui ne cessent de le maltraiter et s’écrie :
לבם צפנת משכל
Littéralement : לבם – leur cœur ; צפנת – tu as caché ; משכל – loin du bon sens.
« Tu as fermé leur cœur à la raison » (Jb 17,4).

Cette « raison » n’est pas la simple intelligence rationnelle ; le mot hébreu שכל [sékel], ainsi traduit, se retrouve dans un autre contexte. Il s’agit cette fois du souhait de David vieillissant pour son fils Salomon ; le futur roi devra mener à bien la construction du Temple :
אך יתן־לך יהוה שכל ובינה ויצוך על־ישראל ולשמור את־תורת יהוה אלהיך׃
Littéralement : אך – seulement ; יתן – que donne ; לך – à toi ; יהוה – YHWH l’Eternel ; שכל – bon sens ; ובינה – et intelligence ; ויצוך – et qu’il t’institue ; על – sur ; ישראל – Israël ; ולשמור – et pour garder ; את־תורת – la Torah de ; יהוה – l’Eternel ; אלהיך – ton Dieu.
« Que l'Éternel seulement te donne la sagesse (שכל)et l'intelligence, et qu'il te fasse régner sur Israël, et garder la loi de l'Éternel ton Dieu. » (1Ch 22,12).

Dans une lettre, réponse à celle de Salomon qui demandait à Hiram, roi de Tyr, son aide pour construire le Temple, ce souverain déclare :
ברוך יהוה אלהי ישראל אשר עשה את־השמים ואת־הארץ
אשר נתן לדויד המלך בן חכם יודע שכל ובינה אשר יבנה־בית ליהוה ובית למלכותו׃
Littéralement : ברוך – béni ; יהוה – l’Eternel ; אלהי – le Dieu de ; ישראל – Israël ; אשר – qui ;  עשה – a fait ; את־השמים – les cieux ; ואת־הארץ – et la terre ; אשר – qui ; נתן – a donné ; לדויד – à David ; המלך – le roi ; בן – un fils ; חכם – sage ; יודע – connaissant ; שכל – bon sens ; ובינה – et intelligence ; אשר – qui ; יבנה – bâtira ; בית – une maison ; ליהוה – pour l’Eternel ; ובית – et une maison ; למלכותו – pour sa royauté.
« Béni soit l'Éternel, le Dieu d'Israël, qui a fait les cieux et la terre, de ce qu'il a donné au roi David un fils sage, doué de sens (שכל) et d'intelligence, qui bâtira une maison à l'Éternel et une maison pour son royaume. » (2Ch 2,11).

L’être intelligent a un cœur doué deשכל ; l’adjectif « intelligent »נבון [nabôn] procède du verbeבין signifiant « discerner » :
בלב נבון תנוח חכמה
Littéralement : בלב – dans le cœur de ; נבון – l’intelligent ; תנוח – repose ; חכמה – la sagesse.
« La sagesse demeure dans le cœur de celui qui a du discernement » (Pr 14,33)

לב נבון יבקש־דעת
Littéralement : לב – un cœur ; נבון – intelligent ; יבקש – recherche ; דעת – la connaissance.
« Un cœur intelligent cherche la connaissance » (Pr 15,14)

לב נבון יקנה־דעת
Littéralement : לב – un cœur ; נבון – intelligent ; יקנה – acquiert ; דעת – la connaissance.
« Un cœur intelligent acquiert la connaissance » (Pr 18,15)

Cette intelligence n’est donc pas purement cérébrale, elle plonge dans les profondeurs de l’esprit :
מים עמקים עצה בלב־איש ואיש תבונה ידלנה׃
Littéralement :מים – des eaux ; עמקים – profondes ; עצה – le conseil ; בלב – dans le cœur de ; איש – un homme ; ואיש – et un homme de ; תבונה – discernement ; ידלנה – la puisera.
« Le conseil dans le cœur d'un homme est une eau profonde, et l'homme intelligent y puise. » (Pr 20,5)

L’intelligence, qui règne dans l’être tout entier, reçoit la lumière de Dieu et la grâce de demeurer conforme à sa volonté exprimée par ses commandements :
עזבו פתאים וחיו ואשרו בדרך בינה׃
Littéralement : עזבו  - abandonnez ; פתאים – les naïfs ; וחיו – et vivez ; ואשרו – et marchez ; בדרך – dans le chemin de ; בינה – l’intelligence.
« Laissez là l'ignorance, et vous vivrez; et marchez dans le chemin de l’intelligence. » (Pr 9,6)
דעת קדשים בינה׃
Littéralement :דעת – connaissance de ; קדשים – les saints ; בינה– l’intelligence.
« La science des saints c'est la prudence. » (Pr 9,10)
 

A l’inverse, il y a dans le cœur de l’homme, des racines de bêtise et de folie :
εγκατα μωρου ως αγγειον συντετριμμενον και πασαν γνωσιν ου κρατησει
Littéralement : εγκατα– le cœur ; μωρου – du sot ; ως – [est] comme ; αγγειον – un vase ; συντετριμμενον – brisé ; και – et ; πασαν – toute ; γνωσιν – connaissance ; ου κρατησει – ne tient pas
« Le cœur du sot est comme un vase brisé qui ne retient aucune connaissance. » (Si 21,14)

ως οικος ηφανισμενος ουτως μωρω σοφια και γνωσις ασυνετου αδιεξεταστοι λογοι
Littéralement : ως– comme ; οικος – une maison ; ηφανισμενος – ravagée ; ουτως – ainsi ; μωρω – pour un sot ; σοφια – [est] la sagesse ; και – et ; γνωσις – la connaissance ; ασυνετου – d’un insensé ; αδιεξεταστοι – [sont] incohérentes ; λογοι – paroles.
« Une maison en ruines, telle est la sagesse du sot, et la science de l'insensé, ce sont des discours incohérents. » (Si 21,18)

εν στοματι μωρων η καρδια αυτων καρδια δε σοφων στομα αυτων
Littéralement : εν – dans ; στοματι – la bouche ; μωρων – des sots ; η καρδια – [est] la bouche ; αυτων – d’eux ; καρδια – le cœur ; δε – cependant ; σοφων – des sages ; στομα – [est] la bouche ; αυτων – d’eux.
« Le cœur des sots est dans leur bouche, mais la bouche des sages c'est leur cœur. » (Si 21,26)

Sur le Siracide :
Livre deutérocanonique* écrit en hébreu par Jésus fils de Sira (ou Sirac – d’où le nom de Siracide), traduit en grec par son petit-fils comme l’atteste le prologue qui précède le texte canonique. C’est le texte grec qui a été conservé par les Eglises, mais on a retrouvé depuis un siècle de nombreux fragments du texte hébreu original. Sa rédaction se situe vers 180 av. J.-C. Ce livre est connu aussi sous le nom d’Ecclésiastique (à ne pas confondre avec le Qohélet, ou Ecclésiaste, qui fait partie du canon hébraïque), en raison du grand usage qu’en faisaient les Eglises à la fin de l’Antiquité.
C’est un écrit de sagesse dans la lignée des Proverbes, qui développe sans grand ordre des pensées sur la vie humaine sous le regard de Dieu. Il ignore encore la foi en la résurrection, et ne connaît pas d’autre au-delà que le sheol. Une de ses caractéristiques est d’établir un lien étroit entre la sagesse commune aux peuples orientaux et la tradition israélite proprement dite : la Sagesse personnifiée s’identifie pour lui avec le livre de la Loi, et il consacre une partie notable de son texte à un éloge des grandes figures bibliques.
-------
* Deutérocanoniques : depuis le Concile de Trente (1546), on désigne par ce nom qui signifie « deuxième (couche du) canon » – sur ce dernier terme voir en cliquant ici – les livres juifs relativement tardifs que la Bible d’Israël n’a pas intégrés, mais que les chrétiens des premiers siècles ont reconnus comme inspirés. De ce fait ces textes, dont la plupart a été rédigée en hébreu, n’ont été transmis qu’en grec (mais on a retrouvé une partie des originaux hébreux). Les Eglises de la Réforme ont suivi saint Jérôme (qui nomme ces textes « apocryphes ») et sa Vulgate, et se sont donc ralliés pour l’Ancien Testament au canon juif ; elles ne reconnaissent donc pas les livres deutérocanoniques. Ce sont les livres suivants : Judith, Tobie, 1-2 Maccabées, Sagesse, Siracide, Baruch, plus des suppléments à Daniel et à Esther.


Mais pour la Bible l’ « insensé » n’est pas qu’un sot, un « minus habens », un petit cerveau ; c’est un cœur déviant face à la vérité de Dieu :
אמר נבל בלבו אין אלהים השחיתו התעיבו עלילה אין עשה־טוב׃
Littéralement : אמר – a dit ; נבל – l’insensé ; בלבו – dans son cœur ; אין – pas de ; אלהים – Dieu ; השחיתו – ils sont corrompus ; התעיבו – ils font abominable ; עלילה – un acte ; אין – personne ; עשה – faisant ; טוב – le bien.
« L'insensé a dit en son cœur « Non, plus de Dieu!». Ils sont corrompus, abominables sont leurs actions; non, il n’est plus d'honnête homme. » (Ps 14,1)

הכל סר יחדו נאלחו אין עשה־טוב אין גם־אחד׃
Littéralement : הכל – le tout ; סר – s’est détourné ; יחדו – ensemble ; נאלחו – ils se sont pervertis ; אין – personne ; עשה – faisant ; טוב – le bien ; אין – personne ; גם –même ; אחד – un seul.
« Tous ils sont dévoyés, ensemble pervertis. Non, il n'est plus d'honnête homme, non, plus un seul. » (Ps 14,4)

אולים מדרך פשעם ומעונתיהם יתענו׃
Littéralement : אולים – des insensés ; מדרך – à cause du chemin de ; פשעם – leur péché de révolte ; ומעונתיהם – et à cause de leurs fautes ; יתענו – s’étaient condamnés au malheur.
« Les insensés, à cause de la voie de leur transgression, et à cause de leurs iniquités, sont affligés » (Ps 107,17)

יגיעו עד־שערי מות׃
Littéralement :יגיעו –  ils défaillaient ; עד – jusqu’à ; שערי – les portes ; מות – de la mort.
« Ils touchent aux portes de la mort. » (Ps 107,18)
 
L’insensé donne vite dans la folie :
אולת שמחה לחסר־לב ואיש תבונה יישר־לכת׃
Littéralement : אולת – la stupidité ; שמחה – [est] joie ; לחסר – pour le dépourvu de ; לב – raison ; ואיש – et l’homme de ; תבונה – discernement ; יישר – fait droit ; לכת – pour aller.
« La folie fait la joie de l'homme privé de sens, l'homme intelligent va droit son chemin. » (Pr 15,21)

עוונותיו ילכדנו את־הרשע ובחבלי חטאתו יתמך׃
הוא ימות באין מוסר וברב אולתו ישגה׃
Littéralement : עוונותיו – ses fautes ; ילכדנו – le captureront ; את־הרשע – le méchant ; ובחבלי – et dans les liens de ; חטאתו – son péché ; יתמך – il sera retenu
הוא – lui ; ימות – il mourra ; באין – faute de ; מוסר – instruction ; וברב – et par abondance de ; אולתו – sa stupidité ; ישגה – il sera séduit.
« Le méchant est pris à ses propres méfaits, dans les liens de son péché il est capturé.
Il mourra faute de discipline, par l'excès de sa folie il s'égarera. » (Pr 5,22-23)


La sagesse de Ben Sirac (le Siracide) est capable, en un seul proverbe, de décrire le danger de folie que présente l’orgueil, l’υβρις des grecs : l’exacerbation du moi peut se solder par une claustration morbide :
περδιξ θηρευτης εν καρταλλω ουτως καρδια υπερηφανου και ως ο κατασκοπος επιβλεπει πτωσιν
Littéralement : περδιξ – une perdrix ; θηρευτης – prisonnière ; εν – dans ; καρταλλω – une cage ; ουτως – ainsi ; καρδια – le cœur ; υπερηφανου – d’un orgueilleux
« Comme une perdrix captive dans sa cage, ainsi le cœur de l'orgueilleux. » (Si 11,30).



2. Le cœur dans les Psaumes.


Dans les Psaumes, le cœur peut être :
tortueuxPs 101,4 : לבב עקש 
errantPs 95,10 :תעי לבב
enfléPs 101,5 : רחב לבב
doublePs 12,3 :בלב ולב, littéralement : בלב – avec un cœur ; ולב – et un cœur.
 
Pareil à la cire, il fond au milieu des viscèresPs 22,15 :
לבי כדונג נמס בתוך מעי׃
Littéralement : לבי – mon cœur ; כדונג – comme la cire ; נמס – il fond ; בתוך – au milieu de ; מעי – mes entrailles.

Il se tord en moiPs 55,5 :
לבי יחיל בקרבי
Littéralement :לבי – mon cœur ; יחיל – se retourne : בקרבי – à l’intérieur de moi.
 
Battu comme l’herbe, il sèchePs 102,5 :
הוכה־כעשב ויבש לבי
Littéralement : הוכה – est frappé ; כעשב – comme de l’herbe ; ויבש – et se dessèche ; לבי – mon cœur.
 
Quant aux préceptes divins, ils préservent l’homme de l’ « épaississement » de son cœurPs 119,69-70 :
טפלו עלי שקר זדים אני בכל־לב ׀ אצר פקודיך׃
טפש כחלב לבם אני תורתך שעשעתי׃
Littéralement : טפלו – ils ont enduit ; עלי – sur moi ; שקר – mensonge ; זדים – les arrogants ; אני – moi ; בכל – avec tout ; לב –cœur ; אצר – j’observe ; פקודיך – tes ordonnances ;
טפש – obstrué ; כחלב – comme la graisse ; לבם – [est]  leur cœur ; אני – moi ;  תורתך – ta loi ; שעשעתי – j’observe.
« 69. Les superbes m'engluent de mensonge, moi de tout cœur je garde tes préceptes.
70. Leur cœur est épais comme la graisse; moi, ta loi fait mes délices. »

Le désordre du cœur peut alors devenir aigreur au point d’obscurcir l’intelligence Ps 73,21-22 : 
כי יתחמץ לבבי וכליותי אשתונן׃
ואני־בער ולא אדע בהמות הייתי עמך׃
Littéralement :  כי – quand ; יתחמץ – s’aigrissait ; לבבי – mon cœur ; וכליותי – et à mes reins ; אשתונן – j’étais piqué ;
ואני – et moi ; בער – stupide ; ולא – et ne pas ; אדע – je connaissais ; בהמות – des bêtes ; הייתי – j’ai été ; עמך – avec toi.
« 21. Quand mon cœur s'aigrissait ainsi, et que je me tourmentais en moi-même,
22. Alors j'étais abruti et sans connaissance; j'étais devant toi comme les bêtes. »

Dans les Psaumes, le cœur peut encore être :
blesséPs 109,22 :לבי חלל
briséPs 109,16 :ונכאה לבב
 
Mais Dieu guérit les cœurs brisésPs 147,3 :
יהוה] הרפא לשבורי לב ומחבש לעצבותם׃]
Littéralement : [יהוה] – l’Eternel ; הרפא – qui guérit ; לשבורי – les blessés ; לב – de cœur ; ומחבש – et pansant ; לעצבותם – leurs blessures.
« [l’Eternel] Qui guérit ceux qui ont le cœur brisé, et qui bande leurs plaies. »
 
Cependant l’offrande d’un cœur brisé par la peine ou le péché devient pour Dieu l’occasion de recréer ce cœur dans sa miséricorde – Ps 51,19 ;12 :
 [19] זבחי אלהים רוח נשברה לב־נשבר ונדכה אלהים לא תבזה׃
[לב טהור ברא־לי אלהים ורוח נכון חדש בקרבי׃ [12
Littéralement : זבחי – les sacrifices de ; אלהים – Dieu ; רוח – un souffle ; נשברה – brisé ; לב – un cœur ; נשבר – brisé ; ונדכה – et broyé ; אלהים – Dieu ; לא – ne pas ; תבזה – tu méprises.
לב – un cœur ; טהור – pur ; ברא – crée ; לי – pour moi ; אלהים – Dieu ; ורוח – et un souffle ; נכון – affermi ; חדש – renouvelle ; בקרבי – à l’intérieur de moi.
« 19. Le sacrifice agréable à Dieu, c'est un esprit brisé; ô Dieu, tu ne méprises pas le cœur contrit et brisé. »
« 12. O Dieu, crée en moi un cœur pur, et renouvelle en moi un esprit droit! »
 
Le cœur blessé est un cœur traqué : Dieu le délivreraPs 143,3-4 ;9 :
כי רדף אויב ׀ נפשי דכא לארץ חיתי
ותתעטף עלי רוחי בתוכי ישתומם לבי׃
הצילני מאיבי ׀ יהוה אליך כסתי׃
Littéralement : כי – car ; רדף – a poursuivi ; נפשי – un ennemi ; נפשי – mon être ; דכא – il a écrasé ; לארץ – à terre ; חיתי – ma vie […].
ותתעטף – et a défailli ; עלי – sur moi ; רוחי – mon souffle ; בתוכי – au milieu de moi ; ישתומם – est dévasté ; לבי – mon cœur.
הצילני – délivre-moi ; מאיבי – de mes ennemis ; יהוה – Eternel ; אליך – vers toi ; כסתי – j’ai mis à couvert.
« 3. Car l'ennemi poursuit mon âme; il foule à terre ma vie; […]
4. Et mon esprit est abattu en moi; mon cœur est troublé au-dedans de moi.
9. Éternel, délivre-moi de mes ennemis; je me suis retiré vers toi. »

Ps 129,2 :
רבת צררוני מנעורי גם לא־יכלו לי׃
Littéralement : רבת – assez ; צררוני – ils m’ont oppressé ; מנעורי – depuis ma jeunesse ; גם – aussi ; לא – ne pas ; יכלו – ils l’ont emporté ; לי – envers moi.
« Ils m'ont fort tourmenté dès ma jeunesse, mais ils n'ont pas prévalu sur moi. » 

Ps 124,7 :
נפשנו כצפור נמלטה מפח יוקשים הפח נשבר ואנחנו נמלטנו׃
Littéralement : נפשנו – notre être ; כצפור – comme un oiseau ; נמלטה – s’est échappé ; מפח – du piège de ; יוקשים – ceux qui chassent ; הפח – le piège ; נשבר – s’est brisé ; ואנחנו – et nous ; נמלטנו – nous sommes échappés.
« Notre âme s'est échappée comme un oiseau du filet de l'oiseleur; le filet s'est rompu, et nous nous sommes échappés. »

Le cœur brisé est aussi un cœur investi par l’angoisse. La conscience de ses propres fautes étreint le cœur du psalmiste mais, tout autant, la pression du péché des autres – Ps 39, 9 :
מכל־פשעי הצילני חרפת נבל אל־תשימני׃
Littéralement : מכל – de toutes ; פשעי – mes révoltes ; הצילני – délivre-moi ; חרפת – objet d’insulte de ; נבל – l’insensé ; אל – ne pas ; תשימני – que tu me rendes.
« Délivre-moi de toutes mes transgressions, et ne m'expose pas à l'opprobre de l'insensé! »
Mais ici, c’est tout le psaume qu’il faudrait citer. La constatation du néant de l’homme devant Dieu pourrait si facilement pousser cette créature au découragement !

Conscient de ce danger, Dieu va élargir, libérer ce cœur prisonnier. Pour cela, Dieu va éclairer les yeux de son fidèle et l’empêcher de surévaluer l’adversaire – Ps 118, 5 ;7 ;12 :
מן־המצר קראתי יה ענני במרחב יה׃
יהוה לי בעזרי ואני אראה בשנאי׃
סבוני כדבורים דעכו כאש קוצים בשם יהוה כי אמילם׃
Littéralement : מן – depuis ; המצר – la détresse ; קראתי – j’ai crié ; יה – Dieu ; ענני – m’a répondu ; במרחב – par l’élargissemnt ; יה – Dieu.
יהוה – l’Eternel ; לי – pour moi ; בעזרי – parmi ceux qui me secourent ; ואני – et moi ; אראה – je regarde ; בשנאי – ceux qui me détestent.
סבוני - [ils] m’entouraient ; כדבורים – comme des abeilles ; דעכו – ils sont éteints ; כאש – comme un feu de ; קוצים – épines ; בשם – au nom de ; יהוה - l’Eternel ; כי – oui ; אמילם – je les taille en pièces.
« 5. Du sein de la détresse, j'ai invoqué l'Éternel; et l'Éternel m'a exaucé, et m'a mis au large.
7. L'Éternel est pour moi parmi ceux qui m'aident; et je regarderai sans crainte ceux qui me haïssent.
12. [Ils] m'avaient environné comme des abeilles; ils ont été éteints comme un feu d'épines; car au nom de l'Éternel je les mets en pièces. »

Ps 4,2b :
בצר הרחבת לי
Littéralement : בצר – dans l’angoisse ; הרחבת – tu as élargi ; לי – pour moi.
« Quand j'étais dans l’angoisse, tu m'as mis au large. »

Ps 18,20a :
ויוציאני למרחב יחלצני
Littéralement : ויוציאני – et il m’a fait sortir ; למרחב – au large ; יחלצני – il me libère.
« Il m'a mis au large, il m'a délivré. »

 Le psaume de l’amoureux de la Loi va conclure – Ps 119,32 ;45 :
דרך־מצותיך ארוץ כי תרחיב לבי׃
ואתהלכה ברחבה כי פקדיך דרשתי׃
Littéralement : דרך – le chemin de ; מצותיך – tes commandements ; ארוץ – je cours ; כי – car ; תרחיב – tu élargis ; לבי – mon cœur.
ואתהלכה – et je marcherai ; ברחבה – au large ; כי – car ; פקדיך – tes ordonnances ; דרשתי – j’ai cherché.
« 32. Je courrai dans la voie de tes commandements, car tu mettras mon cœur au large.
45. Je marcherai au large, car j'ai recherché tes commandements. »
 
Cette libération du cœur est l’œuvre de la Parole divine. Cette Parole toutefois ne s’impose pas de l’extérieur, elle resurgit dans le secret du cœur comme une source, elle émerge de l’inconscient – Ps 16,7b ;9a :
אף־לילות יסרוני כליותי׃
לכן ׀ שמח לבי
Littéralement : אף – aussi ; לילות – les nuits ; יסרוני – m’avertissent ;  כליותי – mes reins.
לכן – c’est pourquoi ; שמח – se réjouit ; לבי – mon cœur.
« 7b. Même la nuit, mes entrailles m'instruisent.
9a. C'est pourquoi mon cœur se réjouit. » 

Ps 77,6-7 :
חשבתי ימים מקדם נות עולמים׃
אזכרה נגינתי בלילה עם־לבבי אשיחה ויחפש רוחי׃
Littéralement : חשבתי – je considère ; ימים – les jours ; מקדם – depuis autrefois ; נות – les années de ; עולמים – les temps anciens ;
אזכרה – je me souviens de ; נגינתי – mon chant ; בלילה – pendant la nuit ; עם – avec ; לבבי – mon cœur ; אשיחה – je médite ; ויחפש – et s’interroge ; רוחי – mon souffle.
« 6. Je pense aux jours d'autrefois, aux années des temps passés.
7. Je me rappelle mes mélodies de la nuit; je médite en mon cœur, et mon esprit examine. »
 
Et cette méditation, en un murmure, retourne à Dieu comme une prièrePs 19,15 :
יהיו לרצון ׀ אמרי־פי והגיון לבי לפניך יהוה
Littéralement : יהיו – que soient ; לרצון – en acceptation ; אמרי – les dires ; פי –de ma bouche ; והגיון – et le murmure de ; לבי – mon cœur ; לפניך – devant toi ; יהוה – Eternel. 
« Que les paroles de ma bouche et la méditation de mon cœur te soient agréables, ô Éternel ! »

Cette Parole divine, pourtant presque imperceptible, peut faire taire la voix qui souffle aux pécheurs – Ps 64, 7b :
תמנו חפש מחפש
Littéralement : תמנו – nous sommes prêts ; חפש – une combinaison ; מחפש – combinée.
« Nous voilà prêts; le plan est formé! »
 
Le cœur purifié par la Parole radicale du Seigneur s’élève vers Dieu comme le pèlerin monte vers Jérusalem – Ps 84,3 :
נכספה וגם־כלתה ׀ נפשי לחצרות יהוה לבי ובשרי ירננו אל אל־חי׃
Littéralement : נכספה – il languit ; וגם – et aussi ; כלתה – il est épuisé ; נפשי – mon être ; לחצרות – pour les cours de ; יהוה – l’Eternel ; לבי – mon cœur ; ובשרי – et ma chair ; ירננו – crient de joie ; אל – vers ; אל – Dieu ; חי – vivant.
« Mon âme languit, même elle se consume après les parvis de l'Éternel; mon cœur et ma chair crient vers le Dieu vivant. »

Et c’est en tremblant de joie qu’il entonne la louangePs 45,2a :
רחש לבי ׀ דבר טוב אמר אני
Littéralement : רחש – est en émoi ; לבי – mon cœur ; דבר – une parole ; טוב – bonne ; אמר – disant ; אני – moi.
« Mon cœur bouillonne pour prononcer une parole excellente. »

Assistant de création de site fourni par  Vistaprint