Au service de l'Ecriture - Yvette Mailliet le Penven


1.L'olivier
2.L'amandier
3.Le pommier
4.Le cyprès
5.La vigne
6.Les arbres qui peuvent être associés à la la vigne:
6.1.Le figuier
6.2.Le grenadier
6.3.Le cèdre
6.4.Le saule et le peuplier
7.Le chêne et le térébinthe
8.L'arbre symbolique - vie, mort et résurrection:
8.1.Les arbres du paradis
8.2.L'arbre des lieux saints
8.3.Les arbres maudits
8.4.La souche, le rejet(on) - principe de renaissance
8.5.L'arbre glorieux et abattu
_______________________________________________________________________


1.L'olivier

L'olivier est le premier arbre rescapé du Déluge: "Et la colombe vint à <Noé> vers le soir, et voici, dans son bec, une branche d'olivier (עלה־זית ‛âleh-zayith) fraîchement arrachée" (Gn 8,11).  

• L'olivier est en bonne place parmi les plantes et les arbres qui font du pays de Canaan une terre de rêve: "un pays de froment, et d'orge, et de vignes, et de figuiers, et de grenadiers, un pays d'oliviers à huile (שׁמן זית shemen zayith), et de miel; un pays où tu ne mangeras pas ton pain dans la pauvreté, où tu ne manqueras de rien" (Dt 8,8-9).

• L'huile d'olive (שׁמן זית shemen zayith) est utilisée pour le candélabre qui doit sans cesse brûler devant le Rideau du Témoignage, dans la Tente de la Rencontre (Lv 24,2-3).

• Le bois d'olivier (עצי־שׁמן ‛êtsyi-shemen) est digne d'entrer dans la construction du דּביר Debîyr, le Sanctuaire, la partie la plus sainte du Temple de Salomon: "Et, pour l'entrée du דּביר, il fit des portes de bois d'olivier [...] Et les deux battants étaient de bois d'olivier" (1R 6,31-32).

• Judith et ses compagnes "ἐστεφανώσαντο τὴν ἐλαίαν", "se couronnèrent <de feuilles> de l'olivier", pour danser et chanter leur action de grâce au Seigneur après la mort d'Holopherne (Jdt 15,13).  

• L'olivier apparaît dans les Psaumes:
- "Mais moi, je suis dans la maison de Dieu comme un olivier (זיתzayith) vert. Je me confierai en la bonté de Dieu, pour toujours et à jamais" (Ps 52,10).
- "Ta femme sera au dedans de ta maison comme une vigne féconde; tes fils seront comme des plants d'oliviers autour de ta table": la vigne et l'olivier traduisent la fécondité et le bonheur de la famille du juste (Ps 128,3).

• L'olivier apparaît ainsi chez les Prophètes comme symbole de l'épouse bien-aimée de l'Éternel, Israël.
- Infidèle, il sera durement châtié:
"L'Éternel t'avait donné nom 'Olivier vert, beau de son fruit excellent'. Au bruit d'un grand tumulte il a allumé un feu contre lui, et ses branches sont cassées" (Jr 11,16).
- Mais s'il se convertit il retrouvera la force et la splendeur d'un arbre régénéré:
"Je serai pour Israël comme la rosée; [...] ses rejetons s'étendront, et sa magnificence sera comme l'olivier" (Os 14,6-7).
- Et la cinquième vision de Zacharie fait apparaître un candélabre entouré de deux oliviers symboliques (Za 4,1-14):
"11.Et je [...] dis: Que sont ces deux oliviers à la droite du chandelier, et à sa gauche? [...] 14.Et il dit: Ce sont les deux oints qui se tiennent devant le Seigneur de toute la terre".
Pour l'Apocalypse, les deux oliviers représentent deux témoins mystérieux, engagés dans le combat eschatologique, et dotés de pouvoirs semblables à ceux de Moïse (Ap 11,3-7).

• Paul, dans l'épître aux Romains, utilise l'image de la greffe de l'olivier pour éclairer l' "arboriculture divine": les Juifs convertis constituent "les branches naturelles" de l’olivier dont Israël est le tronc, tandis que les chrétiens d’origine païenne ont été "greffés contre nature" (Rm11,24; voir cette page).
_______________________________________________________________________

Assistant de création de site fourni par  Vistaprint