Au service de l'Ecriture - Yvette Mailliet le Penven

ארץ -'Erets
______________________________________________________________

Grec (LXX): γῆ -
Latin (Vulgate): terra
Français:terre, pays, région
______________________________________________________________

Fréquence d'emploi dans le Premier Testament: 2005 occurrences, dont:
- Genèse: 311
- Jérémie: 272
- Ézéchiel: 198

ארץ est le troisième substantif le plus fréquent du Premier Testament, après בּן bên-fils et מלך melek-roi.
Attesté dans chacun des trente-neuf livres, il occupe une place singulière dans la trame de la תּרה Torah (Pentateuque): 849 occurrences; de même que dans les discours de Jérémie et d'Ézéchiel: 470 occurrences au total, au moment où la possession de la terre est gravement menacée sinon déjà perdue.
______________________________________________________________

Étymologie: Le mot est bien connu des langues sémitiques anciennes:
erṣetu en akkadien et en sumérien (voir à cette page), et 'rṣ en ugaritique  (voir à cette page).

______________________________________________________________
______________________________________________________________

Valeurs et sens:

Le sol:
ארץ désigne d'abord le sol, qui produit la verdure et les arbres fruitiers (Gn 1,12) ainsi que les animaux (Gn 1,24). Le fruit de la terre (Lv 26,4;20; Nb 13,20;26; Dt 1,25; 32,22; Jg 6,4; Is 4,2), conjugué au travail humain (Ps 104,15) est source de bénédiction (Gn 27,28).

La terre par opposition aux eaux:
ארץ désigne la terre par distinction d'avec les eaux (Gn 1,10).

<- Dans la représentation biblique ancienne (assez semblable, si ce n'est l'intervention divine, à toutes les représentations antiques), la terre repose, telle un disque, au milieu des eaux grâce aux colonnes établies par Dieu (Ps 24,1-2).

Elle abrite aussi la "terre inférieure", l'"abîme", les "profondeurs", le "gouffre", les régions obscures du שׁאול she'ôl-"Shéol" - le séjour des morts (Is 44,23; Ez 26,20; 31,14;16;18; 32,18;24; Ps 139,15).


Ses manifestations et leur valeur mythique:
Le Premier Testament fait parfois état de tremblements de terre (Am 1,1; Za 11,5).
Il associe fréquemment ce phénomène
- à une manifestation de la colère de Dieu (Ps 18,8; Is 13,13; Jr 10,10);
- à l'accomplissement d'un châtiment divin (Nb 16,31-34);
- à l'expression de la puissance divine (Ps 68,9; 77,19; 97,4; 99,1).

Le mérisme השׁמים והארץ - le ciel et la terre:
Ce mérisme revient près de 150 fois dans le Premier Testament pour désigner le monde, l'ensemble de l'univers créé (Gn 1,1; 2,1;4; Ex 31,17; Dt 3,24; 4,26;39; Is 1,2; etc.).
YHWH est reconnu comme étant "le Dieu du ciel et de la terre" (Gn 24,3), qu'il a créés (Gn 14,22; Is 42,5; Ps 121,2) et dont il est le roi incontesté (Ps 47,3;8; 97,1).

Valeurs topographique, géographique et géopolitique:

• Valeur topographique.
Le mot ארץ lorsqu'il est accompagné d'une épithète ou d'un déterminatif désigne une région topographique:
- ארץ הככר 'erets ha kikâr - "terre du cercle", pour désigner la région du Jourdain (Gn 19,28)
- ארץ־העמק 'erets ha ‛êmeq - "terre de la vallée" (Jos 17,16)
- ארץ המישׁר 'erets ha mîyshôr - "terre de la plaine" (Jr 48,21)
- ארץ מדבר 'erets midbâr - "terre du désert" (Dt 32,10; Pr 21,19) ou ציה tsîyâh "de la sécheresse" (Os 2,5; Jl 2,20; Ps 107,35).

• Valeurs géographique et géopolitique.
ארץ désigne alors un "pays".

• Pays voisins:
- ארץ מצרים 'erets mitsrayim - Égypte: Gn 41,19;29; Ex 5,12 etc.;
- ארץ־אדום 'erets 'ĕdôm - Édom: Nb 20,23;
- ארץ עמון 'erets ‛ammôn - Ammon: Dt 2,19.

• Ou pays plus lointains,comme בבל ארץ כשׂדים bâbel 'erets kaśdîym - "Babylone, terre des Chaldéens" (Jr 50,1,45).

• Mais l'horizon habituel est cependant celui de ארץ הכנעני'erets ha kena‛anîy - Canaan (Ex 3,17; 13,5;11; Nb 13,2;17; Dt 1,7; Jos 13,4), ארץ זבת חלב ודבשׁ "la terre où ruissellent le lait et le miel" (Ex 3,8;17), terre promise puis conquise pour devenir le pays d'Israël et de Juda (1S 13,19; 22,5).

• Dimension humaine.
Le mot ארץ peut aussi
- désigner la terre et ses habitants (Is 24,5;27; Jr 25,29-30; So 1,18; Ps 33,14);
- entrer dans des expressions désignant des גויי הארץ "peuples, nations de la terre" (Gn 18,18; 22,18; Dt 28,1-10; Jos 4,24; 1R 8,43;53;60; Jr 26,6).
Par ailleurs, la conscience d'appartenir à un univers plus vaste que les frontières nationales est illustrée par des expressions comme 
-על־פני כל־הארץ "sur la face de toute la terre" (= "à la surface de la terre"): Gn 7,3; 8,9;
- קצות הארץ "les extrémités de la terre" (Is 41,5;9; 42,10; 43,6).

Résonances théologiques:
La terre, œuvre de Dieu.
La terre est créée par Dieu, elle est l'œuvre de ses mains (Gn 1,1; 2,1;4; Is 37,16; 42,5; 45,12;18; Jr 10,12; Ps 124,8; 134,3).
Elle est habitée par la gloire de Dieu (Ps 57,6;12), dont le nom "est magnifique sur toute la terre" (Ps 8,2;10).
La terre des patriarches.
הארץ אשׁר נשׁבע לאברהם ליצחק וליעקב - "La terre qu'Il a promise à Abraham, à Isaac et à Jacob":
- Dès le récit de la vocation d'Abraham (Gn 12,1), c'est toute l'histoire du peuple choisi qui est placé sous le signe du rapport à la terre.
- La "terre promise à Abraham" devient celle des patriarches Isaac et Jacob (Gn 50,24; Ex 33,1), puis celle des fils d'Israël, qui marchent à la suite de Moïse (Ex 13,5;11; Dt 4,21; 6,10) et de Josué (Jos 1,6; 5,6).
La terre des prophètes.
- Les prophètes utilisent le mot ארץ de façon métaphorique ("terre-mère" et "terre-épouse") pour dénoncer les infidélités du peuple (Os 2,4-5; Jr 3,1) ou pour décrire sa condition tragique (Jr 9,11; 12,11).
- Mais ils font aussi appel à l'image de la terre pour annoncer la restauration du peuple, et l'instauration d'un nouveau dialogue entre les partenaires de l'alliance (Is 62,4; voir aussi Jr 33,11; Os 2,23-24).
- Enfin, une question: ארץ signifiant aussi bien "pays" que "terre", quel sens faut-il donner à ce mot lorsque les prophètes parlent de la colère divine, par exemple: "יהוה בוקק הארץ YHWH dévaste le pays/la terre" (Is 24,1); "הבוק תבוק הארץ dévasté(e), dévasté(e) le pays/la terre" (Is 24,3)?...
Annoncent-ils prosaïquement la dévastation prochaine du pays de Juda, tombé aux mains des Assyriens et des Babyloniens?... 
Ou la dévastation eschatologique de la terre entière, de la planète?...
______________________________________________________________




Assistant de création de site fourni par  Vistaprint